En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]

Walk the Walk

Un Long métrage de Robert Kramer

Produit par Avventura Films

Sortie en France : 20/11/1996

    Synopsis

    J'en fus le témoin. Raye quitta le foyer familial. Pourquoi ? Pour voir ce qui l'attendait au dehors. L'Europe ! Peu importe où elle alla, la Côte méditerranéenne, Strasbourg, Zurich, Berlin, elle est jeune. Puis son père, Abel, partit. Peut-être qu'il voulait que quelque chose d'autre lui arrivât. Il commença à se passer des choses sur le bateau, mais c'est à Odessa que tout commença vraiment. Ainsi Nellie resta seule. Peut-être qu'elle n'aurait pas pu le dire, mais c'est ce dont elle avait besoin. Je veux dire, de rester seule avec elle-même. C'est pourquoi elle laissa partir Raye et Abel. Ainsi, sans se déplacer, avec tout autour d'elle en mouvement rapide, dans le microscope aussi, son travail, Nellie eût son propre voyage à faire. Cette manière de voyager fut celle de chacune de nous. Je le sais, j'y étais.

    Acteurs (6)

    Production et distribution (4)

    Production Déléguée :

    Avventura Films

    Exportation / Vente internationale :

    Avventura Films

    Productions Étrangères :

    Vega Film, RTS - Radio Télévision Suisse

    Distribution France :

    Les Films du Paradoxe

    Diffusions TV : Cumulé

    Diffusions TV : détail par pays

    Propos

    "(...) Avec Kramer, poète-marcheur, il ne faut pas s'attendre à des chemins balisés. De belles vues, mais aucun panneau indicateur. Une lente dérive, le récit d'un éclatement inéluctable où l'histoire intime (la sienne, sans doute) se mêle à l'histoire collective. Où visages et paysages gardent également leur mystère. Film exigeant, "Walk the Walk" agace et joue sur une corde sensible qui devient corde raide. On marche ou on ne marche pas. A ceux qui marchent, Kramer ne promet pas une enquête sociologique, "un grand sujet". mais on peut se laisser gagner par sa manière envoûtante et mélancolique de promener sur ce vieux monde en mouvement perpétuel un regard qui refuse à tout prix l'usure."
    (François Gorin - Télérama)

    Générique détaillé (12)

    Productrice déléguée :

    Ruth Waldburger

    Scénariste :

    Robert Kramer

    Ingénieurs du son :

    Olivier Schwob, Bernard Seidler

    Attachée de presse (film) :

    Matilde Incerti

    Décorateur :

    Stéphane Lévy

    Costumières :

    Sylvie Goitrelet, Linda Guegan

    Producteur exécutif :

    Pierre-Alain Schatzmann

    Directeurs de la photo :

    Richard Copans, Katell Djian, Blaise Bauquis

    Directeur de production :

    Simon Zaleski

    Monteurs :

    Christine Benoît, Béatrice Wick, Keja Ho Kramer, Robert Kramer

    Auteur de la musique :

    Barre Phillips

    Photographes de plateau :

    Keja Ho Kramer, Simon Zaleski, Marianne Müller, Sabine Ohle

    Mentions techniques

    Long métrage

    Genre(s) :

    Fiction

    Sous-genres :

    Drame

    Langue de tournage :

    Français

    Origines :

    France, Suisse

    EOF :

    Inconnu

    Nationalité :

    Majoritaire français (France, Suisse)

    Année de production :

    1996

    Sortie en France :

    20/11/1996

    Durée :

    1 h 55 min

    Etat d'avancement :

    Sorti

    Numéro de visa :

    85.802

    Visa délivré le :

    29/07/1996

    Agrément :

    Oui

    Formats de production :

    35 mm

    Type de couleur(s) :

    Couleur

    Cadre :

    1,66

    Réalisateur

    Sélections en festivals (2)

    Berlin - Forum International du Nouveau Cinéma - 1996

    Berlin - Forum International du Nouveau Cinéma (Allemagne, 1996)

    Sélection

    FORUM LONGS METRAGES

    Berlinale - 1996

    Berlinale (Allemagne, 1996)

    Sélection

    Forum