Le Bel Eté 1914

Le Bel Eté 1914

Un Long-métrage de Christian de Chalonge

Produit par Les Films du Losange, UGC Images

Sortie en France : 21/08/1996

  • Sommaire

Acteurs (14)

Production et distribution (4)

Productions Déléguées :

Les Films du Losange, UGC Images

Exportation / Vente internationale :

StudioCanal Films Limited

Coproductions :

Rhône-Alpes Cinéma, France 2 Cinéma

Distribution France :

Les Films du Losange

Box Office : cumulé

Box Office : chronologie

Sorties à l'international (5)

PaysDistributeurAcheteurDate de sortie

Voir tout

Voir moins

Désolé, aucun résultat ne correspond à votre recherche.

Diffusions TV : Cumulé

Diffusions TV : détail par pays

Synopsis

A la veille de la guerre 14-18, tout est beau et lisse quand arrive le temps des vacances pour la famille Mercadier qui, comme chaque année, débarque de Paris chez leur oncle, le comte de Sainteville : le vieux château n'a rien perdu de son charme ni de ses souvenirs, la campagne de la France profonde est bucolique, l'été torride et lumineux, la montagne magnifique. Il y a certes la présence encombrante de nouveaux locataires lyonnais venus pour la belle saison, mais ces intrus ne font qu'emballer la machine et provoquer une véritable épidémie : les enfants font la découverte des premiers émois de la sensualité et de la jalousie. Contagion de l'amour : les parents abandonnent leur cynisme de façade, prennent brusquement conscience de l'échec de leurs mariages respectifs et s'essayent à la passion. Nostalgie de l'amour : les plus vieux se font féroces ou effrayés. Les apparences volent en éclats. Tous semblent prendre un délicieux plaisir dans le mensonge et la trahison.

Propos

"Est-ce ainsi que les hommes vivent... ?" Aragon, dans ce chapitre des "Voyageurs de l'impérial" semble être le témoin privilégié d'un jeu pervers, drôle et pathétique, dont il a lui-même inventé les règles. C'est une sorte de marivaudage, un ballet entre trois générations qui se copient, s'épient, s'énvient. On dirait que chacun pressent qu'il joue sa dernière chance, qu'il faut être heureux, qu'il faut se dépêcher de vivre avant qu'il ne soit trop tard. De fait, les vers sont déjà dans le fruit. Ces journées rayonnante d'un été caniculaire ne cachent pas longtemps leur pourriture. Les réalités imparables affleurent insidieusement. Ces personnages contradictoires, lâches et romantiques, touchants et impitoyables, ont à leur manière le pressentiment de la fin d'un monde ; "J'espère qu'ils auront la guerre", finira par dire le vieux châtelain, à bout de forces... "Le temps d'apprendre à vivre, il est déjà trop tard" disait aussi, sans désespérance, Aragon."
(Christian de Chalonge)

Générique détaillé (12)

Producteurs délégués :

Margaret Menegoz, Yves Marmion

Scénaristes :

Christian de Chalonge, Dominique Garnier

Ingénieur du son :

Jean-Claude Laureux

Attachée de presse (film) :

Régine Vial

Décorateur :

Yves Brover

Costumier :

Pierre-Jean Larroque

Auteur de l'œuvre originale :

Louis Aragon

Directeur de la photo :

Patrick Blossier

Assistante opérateur :

Nathalie Durand

Monteuse :

Anita Fernandez

Auteur de la musique :

Michel Portal

Photographe de plateau :

Nathalie Eno

Mentions techniques

Long-métrage

Genre(s) :

Fiction

Sous-genres :

Comédie dramatique

Thèmes :

Guerre

Langue de tournage :

Français

EOF :

Inconnu

Nationalité :

100% français (France)

Année de production :

1996

Sortie en France :

21/08/1996

Durée :

1 h 57 min

Etat d'avancement :

Sorti

Numéro de visa :

87.862

Visa délivré le :

15/05/1996

Agrément :

Inconnu

Formats de production :

35 mm

Type de couleur(s) :

Couleur

Format son :

Dolby