En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Le Cri du cœur

Le Cri du cœur

Un Long métrage de Idrissa Ouédraogo

Produit par Films de la Plaine (Les), Films de l'Avenir

Sortie en France : 05/04/1995

  • Sommaire

Acteurs (7)

Production et distribution (4)

Productions Déléguées :

Films de la Plaine (Les), Films de l'Avenir

Exportation / Vente internationale :

Family Films

Coproduction :

Auvergne-Rhône-Alpes Cinéma

Distribution France :

Cinéma Public Films

Diffusions TV : Cumulé

Diffusions TV : détail par pays

Synopsis

Moctar vit en Afrique avec sa mère Saffi, lorsque celle-ci reçoit une lettre de France qui la rend folle de joie : Ibrahim Sow, son mari émigré depuis de nombreuses années, peut maintenant les accueillir. La nouvelle bouleverse l'existence de Moctar. Il va devoir quitter son village, ses amis et surtout son grand-père qu'il sait très malade... Arrivé en France, Moctar commence à voir une hyène qui le hante. Mais devant le caractère irrationnel de ses récits, personne ne le croit. On se moque de lui, pire on s'inquiète pour sa santé mentale. Seul Paulo, un homme de cinquante ans rencontré au hasard de son errance, l'aidera à domestiquer ses peurs et à affronter la hyène.

Propos

"Nous sommes sur une place dans le centre de Lyon pour tourner une scène entre Richard Bohringer et Saïd Diarra. Les comédiens, qui portent des micro-cravates, prennent place. Idrissa lance : "Allez, on fait la première prise... Saïd, qu'est-ce je t'ai dit... Bon, on recommence... retournez à vos places". Richard et Saïd font demi tour... Ils sont maintenant à quelques mètres de l'équipe. Ils se parlent mais on n'entend pas ce qu'ils se disent sauf Idrissa qui lance à travers la place : "Non Saïd, tu n'as pas joué comme je t'ai dit de le faire..." : Saïd se retourne, surpris. Idrissa reprend, en montrant le casque qu'il a gardé bien calé sur ses oreilles : "Tu oublies que j'entends tout ce que tu dis... Ce n'est pas la peine de te plaindre à Richard...". Saïd le regarde, penaud. Idrissa part alors dans un grand éclat de rire et porte son doigt à son front pour faire comprendre à son petit Saïd, qu'au lieu de parler, il ferait mieux de réfléchir..."
(Anecdote recueillie auprès de Sophie Salbot - Les Films de la Plaine)

Générique détaillé (8)

Directeurs de la photo :

Jean Monsigny, Jean-Paul Meurisse

Attaché de presse (film) :

François Vila

Décorateur :

Olivier Paultre

Costumière :

Brigitte Faur-Perdigou

Mentions techniques

Long métrage

Genre(s) :

Fiction

Sous-genres :

Comédie dramatique

Langue de tournage :

Français

Origines :

Burkina faso, France

EOF :

Inconnu

Nationalité :

Majoritaire français (Burkina faso, France)

Année de production :

1995

Sortie en France :

05/04/1995

Durée :

1 h 26 min

Etat d'avancement :

Sorti

Numéro de visa :

83.614

Visa délivré le :

29/03/1995

Agrément :

Oui

Formats de production :

35 mm

Type de couleur(s) :

Couleur

Cadre :

1,85

Affiches (1)

Réalisateur

Sélections en festivals

Mostra internationale de cinéma de Venise - 1994

Mostra internationale de cinéma de Venise (Italie, 1994)

Sélection

Compétition Officielle