En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Le Rouge est mis

Le Rouge est mis

Un Long métrage de Gilles Grangier

Produit par Cité Films, Gaumont

Sortie en France : 12/04/1957

  • Sommaire

Acteurs (35)

Production et distribution (3)

Productions Déléguées :

Cité Films, Gaumont

Distribution France :

Gaumont

Exportations / Ventes internationales :

Gaumont, Paravision International

Diffusions TV : Cumulé

Diffusions TV : détail par pays

Synopsis

Louis Bertain le « caïd », Pépito et Raymond les deux « tueurs », et Frédo le « rabatteur » forment une équipe dont les affaires ont toujours bien marché. Le jour vient où les nerfs de Frédo lâchent, Pépito veut le tuer mais Louis s'y oppose. Mais c'est au moment où survient cette crise à l'intérieur de la bande que les choses vont encore se compliquer pour Louis. Pierrot, son frère interdit de séjour, est venu à Paris retrouver sa maîtresse et il se fait prendre par la police. Comme il refuse de servir d'indicateur, Pierrot est emprisonné. Quand Pierrot sort de prison, il n'admet pas que Louis intervienne dans sa vie sentimentale et les deux frères s'affrontent au sujet d'Hélène, qui de son côté est prête à renouer avec Pierrot en échange d'un manteau de fourrure. C'est au cours de cette nouvelle crise entre les deux frères que Pierrot apprend, sans le faire exprès, que Louis prépare avec ses complices un nouveau hold-up sur la route de Dourdan. Le hold-up de Louis et de ses complices se termine tragiquement : deux convoyeurs sont tués, Raymond est abattu par deux policiers qui sont eux-mêmes grièvement blessés. Les trois survivants : Louis, Pépito et Frédo se séparent avant de partager le magot. Mais à l'heure du rendez-vous, Frédo est absent. Louis et Pépito le recherchent. Louis est arrêté sous les yeux de Pépito. Pendant que Louis est interrogé à la P.J. et constate qu'il a été « donné » par Frédo avec qui on le confronte, Pépito cherche à rejoindre Pierrot qu'il soupçonne de les avoir trahis et qu'il a l'intention d'abattre. Louis réussit à s'évader et n'a qu'une idée : sauver son frère, car il se doute que Pépito le soupçonnant va chercher à l'abattre. Il rattrape le tueur devant la porte d'Hélène, derrière laquelle se cachent Pierrot et la jeune fillle. Les deux hommes s'entretuent. La police n'arrivera que pour trouver leurs cadavres, et Pierrot dans les bras d'Hélène.

© Fiches du Cinéma

Générique détaillé (18)

Assistants à la réalisation :

Jacques Rouffio, Jacques Deray

Auteur de l'œuvre originale :

Auguste Le Breton

Scénaristes :

Michel Audiard, Gilles Grangier, Auguste Le Breton

Ingénieur du son :

Jean Rieul

Assistant opérateur :

Marc Champion

Directeur de production :

Walter Rupp

Assistante monteuse :

Jacqueline Brachet

Décorateur :

Robert Clavel

Photographe de plateau :

Robert Joffres

Dialoguiste :

Michel Audiard

Producteurs :

Jacques Bar, Alain Poiré

Directeur de la photo :

Louis Page

Assistants son :

Marcel Corvaisier, Maurice Remy

Cadreur :

Louis Stein

Monteurs :

Christian Gaudin, Jacqueline Sadoul

Scripte :

Martine Guillou

Auteur de la musique :

Denis Kieffer

Régisseur général :

Henri Jaquillard

Mentions techniques

Long métrage

Genre(s) :

Fiction

Sous-genres :

Drame

Langue de tournage :

Français

EOF :

Inconnu

Nationalité :

100% français

Année de production :

1957

Sortie en France :

12/04/1957

Durée :

1 h 25 min

Etat d'avancement :

Sorti

Numéro de visa :

18143

Agrément :

Inconnu

Formats de production :

35 mm

Type de couleur(s) :

Noir & blanc

Cadre :

1,37

Format son :

Mono

Affiches (6)

Réalisateur