En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Jeanne La Pucelle - Les prisons

Jeanne La Pucelle - Les prisons

Un Long métrage de Jacques Rivette

Produit par Pierre Grise Productions

Sortie en France : 09/02/1994

  • Sommaire

Acteurs (37)

Production et distribution (4)

Production Déléguée :

Pierre Grise Productions

Exportation / Vente internationale :

Celluloid Dreams

Coproductions :

France 3 Cinéma, Arte France Cinéma

Distribution France :

Bac Films Distribution

Box Office : cumulé

Box Office : chronologie

Sorties à l'international (4)

PaysDistributeurAcheteurDate de sortie

Voir tout

Voir moins

Désolé, aucun résultat ne correspond à votre recherche.

Diffusions TV : Cumulé

Diffusions TV : détail par pays

Synopsis

"Je durerai un an, guère plus", avait dit Jeanne d'Arc, dite la Pucelle. En mai 1429, elle délivre Orléans. En mai 1430, elle est capturée devant Compiègne. Un an plus tard, en mai 1431, elle est brûlée vive à Rouen. Était-elle de Dieu ou du Diable ? N'était-elle pas simplement guidée par sa foi ?

Propos

Plutôt qu'une sainte, la Jeanne d'Arc de Jacques Rivette est une femme qui demeure fidèle à son idéal, c'est à dire une femme qui croit. Entre complots, batailles, morale et trahison, Rivette reconstruit dans une fresque très intime, les bases d'un univers dominé par la force d'une idée qui va son chemin.

Dans la première partie, une seule vrai scène d'action : la prise du Fort des Tourelles. Pour le reste ce sont des témoignages des compagnons de Jeanne, plus exactement leur déposition recueillie lors du procès en réhabilitation, qui répercutent à voix haute l'écho de tous les faits de guerre.

La seconde partie est moins lumineuse que la première. La simplicité guerrière de Jeanne est mis à mal par les tractations de Charles VII avec Le Duc de Bourgogne. Ces tractations, hors champ, semblent peser sur Jeanne et expliquent son angoisse. Longue partie d'emprisonnement en terres bourguignonnes. Ce premier emprisonnement rend avec force l'humiliation ressentie dans les prisons anglaises. Jeanne ne devient relaps que parce qu'elle n'est traitée comme une femme. Elle préfère reprendre ses habits d'hommes. Il ne s'agit d'une question de dignité plus que de foi (les voix ne sont réaffirmées qu'après).

Source : cineclubdecaen.com

Générique détaillé (22)

Productrice déléguée :

Martine Marignac

Coproducteurs :

Georges Reinhart, Maurice Tinchant

Ingénieur du son :

Florian Eidenbenz

Assistants opérateurs :

Nicolas Eprendre, Irina Lubtchansky, Christophe Pollock

Attachée de presse (film) :

Laurence Granec

Monteuse son :

Cristiana Tullio-Altan

Scripte :

Lydie Mahias

Auteur de la musique :

Jordi Savall

Casting :

Lorraine Groleau, Swan Pham

Distributeur France :

Jean Labadie

Photographe de plateau :

Moune Jamet

Adaptateurs / Dialoguistes :

Christine Laurent, Pascal Bonitzer

Directeur de la photo :

William Lubtchansky

Assistants son :

Philippe Bouchez, Michel Mellier

Directeur de production :

Pierre Wallon

Monteur :

Nicole Lubtchansky

Assistantse monteuses :

Valentine Duley, Anouk Zivy

Décorateur :

Emmanuel de Chauvigny

Bruiteurs :

Pascal Chauvin, Patrick Egreteau

Costumière :

Christine Laurent

Mixeur :

Bernard Le Roux

Régisseur général :

Christian Lambert

Mentions techniques

Long métrage

Genre(s) :

Fiction

Sous-genres :

Historique

Langue de tournage :

Français

EOF :

Inconnu

Nationalité :

100% français

Année de production :

1993

Sortie en France :

09/02/1994

Durée :

2 h 56 min

Etat d'avancement :

Sorti

Numéro de visa :

81.188

Visa délivré le :

23/12/1993

Agrément :

Oui

Type de couleur(s) :

Couleur

Cadre :

1,85

Format son :

Dolby SR

Affiches (1)

Réalisateur

Sélections en festivals (2)

Berlinale - 1994

Berlinale (Allemagne, 1994)

Sélection

Panorama