Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Je t'aime quand même

Je t'aime quand même

Un Long métrage de Nina Companeez

Produit par Cinemag

Sortie en France : 16/02/1994

  • Sommaire

Acteurs (12)

Production et distribution (4)

Production Déléguée :

Cinemag

Exportation / Vente internationale :

StudioCanal Films Limited

Diffusions TV : Cumulé

Diffusions TV : détail par pays

Synopsis

Ramon Nogrette est de retour à Toulouse. Célèbre chanteur d'opérette, il a silloné le monde et n'était pas revenu dans la ville rose depuis dix ans. Il y retrouve Betty, également chanteuse et Vincent, leur fils de vingt-cinq ans. Ce dernier n'a connu son père que durant les deux premières années de sa vie. Coureur de jupons impénitent, Ramon tente de séduire à nouveau Betty qui, amusée, le repousse sous les regards furieux de son fils Vincent et de son compagnon. Ramon par ses extravagances, met en rage Vincent, obnubilé par le concours de fonctionnaire qu'il prépare. Inquiet de la solitude de son fils, Ramon le pousse dans les bras de Pauline, une jolie cavalière au tempérament bouillant, mais la maladresse de Vincent contrecarre ses projets. C'est finalement vers Douce, la kinésithérapeute qui soigne son stress, que Vincent se tourne, avant d'apprendre qu'elle est aussi... la maîtresse de Ramon ! Vincent rate son concours, son père continue ses conquêtes, avant d'annoncer son départ pour Caracas. Mais son bref séjour à Toulouse n'aura pas été vain : Vincent surmontant sa timidité, se déclare à Pauline, et c'est l'amour qui triomphe.

© Fiches du Cinéma

Générique détaillé (14)

Productrice déléguée :

Mag Bodard

Scénariste :

Nina Companeez

Directeur de la photo :

Claude Robin

Directeur de production :

Denise Cassotti

Monteuse :

Nicole Dedieu

Auteur de la musique :

Robert Viger

Costumière :

Michèle Bouty

Producteur exécutif :

Alain Bessaudou

Coproducteurs :

Boudjemaa Dahmane, Gilbert de Goldschmidt

Ingénieur du son :

Hervé Chauvel

Attachés de presse (film) :

Dominique Segall, Samuel Barbe

Décorateur :

François Comtet

Cascadeur :

Claude Carliez

Photographe de plateau :

Nathalie Eno

Mentions techniques

Long métrage

Genre(s) :

Fiction

Sous-genres :

Comédie

Thèmes :

Musique

Langue de tournage :

Français

Autre pays coproducteur :

France

EOF :

Inconnu

Année de production :

1993

Sortie en France :

16/02/1994

Durée :

1 h 40 min

Etat d'avancement :

Sorti

Numéro de visa :

82903

Visa délivré le :

06/01/1994

Agrément :

Inconnu

Formats de production :

35 mm

Type de couleur(s) :

Couleur

Format son :

Dolby