En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Rude journée pour la reine

Rude journée pour la reine

Un Long métrage de René Allio

Produit par O.R.T.F., Polsim Production

Sortie en France : 06/12/1973

  • Sommaire

Acteurs (14)

Production et distribution (4)

Productions Déléguées :

O.R.T.F., Polsim Production

Exportation / Vente internationale :

Shellac

Production Étrangère :

Citel Films

Distribution France :

Planfilm

Synopsis

Jeanne mène une vie assurément fort triste, faite de tracas familiaux quotidiens, qu'elle ne voit même plus : un compagnon autoritaire, secrètement humilié d'exercer l'emploi de veilleur de nuit dans un magasin à grande surface, une soeur qui n'est pas un modèle de vertu, des parents et une "belle-mère" parfois pénibles, un "beau-fils", Julien, en prison, qui a laissé enceinte Annie, fille de Monsieur et Madame Thouars, commerçants respectés qui la tiennent quasiment prisonnière. Pour faire vivre son monde, Jeanne fait des ménages, et pour passer le temps, elle rêve, en fonction de ce qu'elle lit, de ce qu'elle voit, à savoir "une certaine presse à gros tirage", la T.V., les vitrines des cinémas qu'elle nettoie. Ces rêves isolent Jeanne, l'anesthésient doucement. Aussi, lorsque Julien, libéré, s'adresse à elle pour porter secrètement une lettre à Annie, s'affole-t-elle devant la réalité qui s'engouffre en elle. Elle se voit riche bourgeoise, en impératrice Elisabeth d'Autriche, en Présidente de la République. Ces phantasmes vont l'aider ou la contrarier, selon les cas, dans l'accomplissement de sa mission, en cachette d'Albert qui a renié Julien. Au terme de sa rude journée, Jeanne aura la joie de voir partir Julien, Annie et leur enfant qu'elle aura réunis. Peut-être aura-t-elle vaincu en même temps ce qui l'empêchait de penser simplement. Une autre journée commencera pour Jeanne: une rude journée, sans doute, mais sûrement moins rude que celle qu'elle aura tout juste vécue.

© Fiches du Cinéma

Générique détaillé (16)

Producteurs délégués :

René Allio, Yves Gasser

Adaptateur / Dialoguiste :

René Allio

Directeur de la photo :

Denys Clerval

Assistant son :

Jean Fontaine

Directeur de production :

Roger Fleytoux

Assistants monteurs :

Corinne Lazare, Youcef Tobni

Décoratrice :

Christine Laurent

Photographe de plateau :

Claude Schwartz

Assistants à la réalisation :

Paul Allio, Jean-Claude Garcia

Scénariste :

René Allio

Ingénieur du son :

Paul Lainé

Assistant opérateur :

Jean-Pierre Sauvaire

Monteuse :

Sylvie Blanc

Scripte :

France Villon

Auteur de la musique :

Philippe Arthuys

Régisseur général :

Dominique Rigaux

Mentions techniques

Long métrage

Genre(s) :

Fiction

Sous-genres :

Comédie dramatique

Thèmes :

Famille

Langue de tournage :

Français

Origines :

France, Suisse

EOF :

Inconnu

Nationalité :

Majoritaire français (France, Suisse)

Année de production :

1973

Sortie en France :

06/12/1973

Durée :

1 h 44 min

Etat d'avancement :

Sorti

Numéro de visa :

41.220

Visa délivré le :

26/10/1973

Agrément :

Inconnu

Formats de production :

35 mm

Type de couleur(s) :

Couleur

Cadre :

1,66

Format son :

Mono

Affiches (1)

Réalisateur