En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Raphaël ou le débauché

Raphaël ou le débauché

Un Long métrage de Michel Deville

Produit par Parc Film, Columbia France

Sortie en France : 02/04/1971

    Synopsis

    C'est le dernier jour de l'été. Une jeune veuve, Aurore, ses trois cousines, Bernardine, Diane et Emilie, courent vers le lac pour voir se lever le soleil. Des cavaliers trop gais, étourdis par le vin et les plaisirs de la nuit, les abordent. Parmi eux, une silhouette se détache, pâle et fatiguée, celle de Rapahël de Lorris. Raphaël vit une existence de débauche et d'ennui en défiant la Mort dont il a si peur. Les orgies succèdent aux orgies dans une morne désespérance. Lorsqu'à un bal, Raphaël retrouve Aurore, un désir impérieux l'envahit de posséder cette femme légèrement méprisante, gentiment moqueuse à l'égard de sa cour de soupirants. Mais si Raphaël représente la Nuit, Aurore vit au Soleil : elle est pieuse, équilibrée, sereine, s'occupe d'oeuvres de charité, visite les malades dans les hôpitaux. La passion va submerger ces deux être si différents qui n'ont connu de l'amour que la vertu ou la débauche. Mais Raphaël refuse de dégrader Aurore, de la souiller : aussi s'éloigne-t-il. Aurore, que la pitié a d'abord attirée vers cet homme pourri, s'aveugle au point de croire que sa vertu seule constitue l'obstacle qui la sépare de Raphaël. Comme il ne peut venir à elle, elle ira à lui. Aurore, la pure Aurore, la nausée aux lèvres, se dégrade dans des parties fines dans les bras d'hommes qui la dégoûtent. Mais Raphaël, se jugeant indigne d'elle, repousse l'Aurore déchue comme il avait repoussé l'Aurore immaculée. De désespoir, la jeune femme se suicide moralement en épousant le sénateur de Granville, âgé, boiteux, cruel. Raphaël, las de vivre, se fait tuer sous les yeux d'Aurore, en robe de mariée.

    © Fiches du Cinéma

    Acteurs (26)

    Production et distribution (3)

    Productions Déléguées :

    Parc Film, Columbia France

    Distribution France :

    Columbia France

    Exportation / Vente internationale :

    Editions Montparnasse

    Diffusions TV : Cumulé

    Diffusions TV : détail par pays

    Générique détaillé (13)

    Assistants à la réalisation :

    Carl Hathwell, Jean Lefèvre

    Productrice :

    Mag Bodard

    Directeur de la photo :

    Claude Lecomte

    Cadreur :

    Robert Foucard

    Monteuse :

    Nina Companeez

    Décorateur :

    Claude Pignot

    Musique additionnelle :

    Vincenzo Bellini

    Dialoguiste :

    Nina Companeez

    Scénariste :

    Nina Companeez

    Ingénieur du son :

    André Hervée

    Directeur de production :

    Philippe Dussart

    Scripte :

    Hélène Sebillotte

    Costumier :

    Gitt Magrini

    Mentions techniques

    Long métrage

    Genre(s) :

    Fiction

    Sous-genres :

    Comédie dramatique

    Thèmes :

    Érotisme

    Langue de tournage :

    Français

    Autre pays coproducteur :

    France

    EOF :

    Inconnu

    Nationalité :

    100% français (France)

    Année de production :

    1971

    Sortie en France :

    02/04/1971

    Durée :

    1 h 50 min

    Etat d'avancement :

    Sorti

    Numéro de visa :

    37757

    Visa délivré le :

    24/03/1971

    Agrément :

    Inconnu

    Formats de production :

    35 mm

    Type de couleur(s) :

    Couleur

    Cadre :

    1,66

    Format son :

    Mono

    Affiches (1)

    Réalisateur

    Sélections en festivals

    Festival international du film de Cannes - 1971

    Festival international du film de Cannes (France, 1971)

    Sélection

    Compétition officielle