En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Tendre poulet

Tendre poulet

Un Long métrage de Philippe de Broca

Produit par Mondex et Cie, Les Films Ariane

Sortie en France : 18/01/1978

    Synopsis

    Il aura fallu que la voiture de Lise (Annie Girardot) bouscule le vélomoteur d'Antoine (Philippe Noiret) pour qu'ils se retrouvent de nombreuses années après avoir vécu la meme vie d'étudiant. Certes leurs traits et leurs silhouettes ont changé mais, surtout, leurs chemins professionnels ont largement divergé : Lise est désormais le Commissaire de police Tanquerel tandis qu'Antoine qui n'a pas quitté la Sorbonne, y enseigne le Grec. Malgré tout, ils se souviendront tous deux du tendre sentiment qui, autrefois, les avait rapprochés. Cette idylle renaissante sera cependant sérieusement perturbée par une urgence policière : l'un après l'autre des députés sont assassinés et c'est Lise qui est chargée de l'enquete. Une enquete d'autant plus délicate que le chef hiérarchique de Lise doit etre décoré prochainement et qu'il désire bien entendu des résultats rapides. Le couple se retrouvera et se séparera donc au hasard de l'enquete du Commissaire Lise Tanquerel qui découvre un certain nombre d'indices importants. Cela ne suffit pas au directeur de la Police Judiciaire qui, de plus en plus fébrile, la fait remplacer par le Commissaire Beretti. Lise en profitera pour passer enfin quelques jours avec Antoine au bord de la mer mais, ayant découvert la clé de l'énigme, reviendra à Paris, accompagnée par son fidèle professeur de grec, pour arreter l'assassin.

    Acteurs (28)

    Production et distribution (3)

    Exportation / Vente internationale :

    TF1 Studio (ex-TF1 International)

    Diffusions TV : Cumulé

    Diffusions TV : détail par pays

    Propos

    Point de vue

    Une comédie sentimentalo-policière ancrée dans son époque qui s’amuse du gauchisme, du féminisme et d’autres mots en -isme. Le ton est léger, il y a les dialogues d’Audiard qui sont une force en même temps qu’une limite du film à cause de leur apparence parfois surécrite. Heureusement, les acteurs les font généralement sonner d’une façon naturelle. On n’est pas dans le bon mot pour le bon mot. L’intrigue policière n’est pas très bien ficelée mais on y  retrouve la gentillesse foncière de de Broca, sa tendresse pour les doux rêveurs mélancoliques fussent-ils des assassins. Tendre poulet fut une commande bouclée en attendant de pouvoir réaliser Le cavaleur mais on y retrouve sans peine la personnalité de son auteur.
    Ce qui rend ce film éminemment sympathique, c’est la relation entre Annie Girardot et Philippe Noiret. C’est finalement rare au cinéma les histoires d’amour entre personnes, disons, « mûres ». Du coup, on pense d’emblée  à Sur la route de Madison; ce qui est évidemment très -trop- flatteur pour un film aussi modeste. Il n’en reste pas moins que les deux vedettes forment un très beau couple, un couple si attachant que Philippe de Broca tournera une suite à leurs aventures sur laquelle nous reviendrons très prochainement. Pour finir, un mot sur la musique de Delerue qui insuffle ce qu’il faut de nostalgie à la comédie.

    Source : films.nonutc.fr

    Le film a eu une suite, On a volé la cuisse de Jupiter, sorti en 1980 et dans lequel Lise et Antoine passent leur voyage de noces en Grèce. Plusieurs autres acteurs y apparaissent dans des rôles différents, notamment Catherine Alric qui joue un second rôle important dans chacun des deux films.

    Générique détaillé (15)

    Producteur délégué :

    Alexandre Mnouchkine

    Auteurs de l'oeuvre originale :

    Jean-Paul Rouland, Claude Olivier

    Scénaristes :

    Philippe de Broca, Michel Audiard

    Directeur de la photo :

    Jean-Paul Schwartz

    Directeur de production :

    Raymond Leplont

    Scripte :

    Suzanne Durrenberger

    Directeur artistique :

    François de Lamothe

    Régisseur général :

    Bernard Bolzinger

    Assistant à la réalisation :

    Jean-Claude Ventura

    Producteurs :

    Robert Amon, Alexandre Mnouchkine, Georges Dancigers

    Voix :

    Michel Audiard

    Ingénieur du son :

    Bernard Bats

    Monteuse :

    Françoise Javet

    Auteur de la musique :

    Georges Delerue

    Photographe de plateau :

    Georges Pierre

    Mentions techniques

    Long métrage

    Genre(s) :

    Fiction

    Sous-genres :

    Comédie, Policier

    Thèmes :

    Accident, Amour

    Langue de tournage :

    Français

    EOF :

    Inconnu

    Nationalité :

    100% français

    Année de production :

    1977

    Sortie en France :

    18/01/1978

    Durée :

    1 h 45 min

    Etat d'avancement :

    Sorti

    Numéro de visa :

    47369

    Agrément :

    Inconnu

    Formats de production :

    35 mm

    Type de couleur(s) :

    Couleur

    Cadre :

    1,66

    Format son :

    Mono

    Affiches (2)

    Réalisateur