En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Le Temps des cerises - Poster Tchécoslovaquie

Le Temps des cerises

Un Long métrage de Jean-Paul Le Chanois

Sortie en France : 26/01/1938

    Synopsis

    Petite saga couvrant trois générations et deux familles, et évoquant à la fin (sous le Front populaire) la nécessité d'une retraite pour les vieux travailleurs.
    A travers le destin de deux familles aux origines sociales opposées (prolétaire et bourgeoise) et au cours de quatre époques (1895, 1900, 1914 et 1937), Le Temps des cerises évoque plus de quarante ans d'histoire sociale et politique.
    Le film revendique de meilleures conditions de vie pour les personnes âgées, souvent condamnées à la déchéance.
    La famille prolétaire (les Ravaux) comprend une branche rurale (des paysans sans terre) et une branche citadine, parisienne, travaillant dans le bâtiment de génération en génération ou dans la mécanique (construction de moteurs de voitures), tandis que la famille bourgeoise (les Brérault) possède usines et châteaux, immeubles et chasses.
    Trois Expositions universelles sont évoquées : celle de 1889 (construction de la tour Eiffel), celle de 1900 (chute mortelle du grand-père Ravaux lors d'un accident du travail) et celle de 1937 (plans sur le pavillon soviétique). Longue séquence sur la guerre de 1914-1918 : visages graves des paysans écoutant sonner le tocsin, plan de L'Humanité annonçant la mort de Jaurès, champs de bataille, où, sous les bombes et parmi les râles des agonisants, un petit groupe de soldats évoque le pouvoir des soviets...

    Source : cinearchives.org

    Acteurs (21)

    Production et distribution (2)

    Exportation / Vente internationale :

    Mercure Distribution

    Distribution France :

    Ciné-Archives

    Diffusions TV : Cumulé

    Diffusions TV : détail par pays

    Propos

    Distribué commercialement et interprété par des acteurs professionnels, cette fiction didactique - comprenant des plans documentaires - était destinée à appuyer la campagne du parti communiste en faveur d'une retraite pour les vieux travailleurs. Alors que la dynastie Brérault et ses héritiers apparaît comme totalement odieuse, la famille Ravaux incarne des prolétaires simples et honnêtes. Seul le dernier d'entre eux, Pierrot, est militant communiste. Le parti communiste n'apparaît d'ailleurs ouvertement que lors du meeting en faveur des vieux et sous les traits d'un secrétaire de section qui apporte son soutien à Gaston Ravaux, après que celui-ci a été renvoyé (il lui offre le fruit d'une collecte ainsi qu'une gerbe symbolisant les quarante heures). L'Église est incarnée par un prêtre, certes du côté des humbles paysans, mais impuissant face à l'injustice. Le Temps des cerises connut un relatif succès critique et public (en salle).

    Source : cinearchives.org

    Générique détaillé (6)

    Assistant à la réalisation :

    Louis de Masure

    Directeur de la photo :

    Jean Bourgoin

    Décorateur :

    Georges Wakhevitch

    Scénaristes :

    Pierre Unick, Jean-Paul Le Chanois

    Cadreurs :

    Alain Douarinou, Jacques Lemare

    Auteur de la musique :

    Joseph Kosma

    Mentions techniques

    Long métrage

    Genre(s) :

    Fiction

    Sous-genres :

    Comédie dramatique

    Thèmes :

    Vieillesse

    Langue de tournage :

    Français

    EOF :

    Inconnu

    Nationalité :

    100% français

    Année de production :

    1937

    Sortie en France :

    26/01/1938

    Durée :

    1 h 15 min

    Etat d'avancement :

    Sorti

    Agrément :

    Inconnu

    Type de couleur(s) :

    Noir & blanc

    Cadre :

    1,37

    Format son :

    Mono

    Affiches (1)

    Réalisateur