En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]

Chiffres à l'international

10 septembre 2013 à 13:29

Box office international : Le cinéma français à l'heure italienne

Focus sur l’Italie où le cinéma français a déjà généré 2 millions d’entrées depuis le début de l’année 2013.

L'Italie se singularise notamment pour son goût pour le cinéma d’auteur résiste plutôt bien au contexte économique défavorable qui sévit au sud de l’Europe. D’une part le nombre de sorties de films français reste élevé cette année puisque 33 nouveaux films français sont déjà sortis en salles sur les huit premiers mois de l’année, quand la moyenne annuelle du nombre de sorties sur la période 2000-2012 s’établit à 39 sorties. D’autre part, en dépit de la disparition de 600 écrans ces deux dernières années, le cinéma français parvient toujours à trouver son public puisque cinq films français ont réalisé plus de 100 000 entrées en 2013 dont Dans la maison(Bim – 131 000 entrées) et Le Fils de l'autre (Teodora – 106 000 entrées). Au-delà certains films d’auteur enregistrent chaque année leur meilleure performance à l’internationale dans les salles italiennes ; cette année c’est le cas pour les films Syngué Sabour - Pierre de patience (Parthenos – 63 000 entrées), Au bout du conte (Lucky Red – 57 000 entrées) ou encore Après mai (Officine – 33 000 entrées).

Jeune & jolie enregistre un démarrage timide en Russie (Paradise/MGN) avec 44 000 spectateurs recensés en quatre jours sur une combinaison très large de 263 copies. Une combinaison audacieuse mais qui devrait permettre à François Ozon d’enregistrer une de ces meilleures performances sur ce territoire. Parmi les 11 titres réalisés par ce dernier, et sortis dans les salles russes depuis 2000, 8 femmes (Intercinema – 110 000 entrées), Angel (Paradise/MGN – 96 000) et Swimming Pool (Intercinema - 64 000) sont parvenus à s’imposer au box-office local, quand les autres titres n’ont pas passé la barre des 35 000 spectateurs, y compris Dans la maison (Paradise/MGN – 30 000 entrées sorti sur 155 copies en 2012). Egalement sorti en Belgique (Cinéart), le film capte 13 000 spectateurs sur 26 copies en première semaine. Un démarrage légèrement plus faible que celui enregistré l’an passé par Dans la maison (ABC Distribution) qui avait réuni près 17 000 spectateurs sur 25 copies en 1re semaine (pour 58 000 entrées in fine). Par le passé, deux films du même réalisateur étaient parvenus à rassembler plus de 100 000 spectateurs belges 8 femmes (ABC Distribution – 143 000 entrées) et Potiche (Cinéart – 107 000 entrées).

Enfin, La Cage dorée conserve sa place de leader du box-office portugais (Lusomundo) depuis maintenant 4 semaines. Le film parvient à rassembler 96 000 entrées supplémentaires soit un repli de 7% seulement de sa fréquentation en 4e semaine. Avec 398 000 entrées au total, le film est quasiment assuré de dépasser le résultat du plus grand succès français jamais recensé par uniFrance dans les salles portugaises, Astérix et Obélix contre César, qui avait réalisé 520 000 entrées en 1999. Sorti en Allemagne (Prokino) sur 62 copies, La cage dorée signe un démarrage correct avec 22 000 spectateurs décomptés en 4 jours. Toujours en exploitation au Québec (A-Z Films), le film compte 11 000 entrées à l’issue de son premier mois d’exploitation. La cage dorée passe le cap du demi-million d’entrées à l’international (505 000 entrées au total). 

Auteur : Matthieu Thibaudault

Dernière mise à jour : 14 septembre 2013 à 13:29 CEST

Lié à cette actualité

Films liés (11)