Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]

Études / Bilans

16 avril 2013 à 12:38

BO Films français à l'étranger - semaine du 29 mars au 4 avril

BO uniFrance : "De l'autre côté du périph'" démarre bien en Italie

De l'autre côté du périph réalise un bon démarrage en Italie (Medusa). En réunissant 91 000 spectateurs sur 140 copies, il atteint la dixième position du box-office local. Une combinaison dont les dimensions semblent opportunes au regard de la moyenne du nombre de spectateurs par copie enregistrée. En Allemagne (Senator), la fréquentation recensée lors de sa deuxième semaine complète d’exploitation baisse de 38% en dépit de la mise en circulation de 24 copies supplémentaires. Le film totalise tout de même 231 000 entrées et occupe encore la 11e place du box-office outre-rhénan.  

Dans la maison a rassemblé 91 000 spectateurs à l’issue de son deuxième week-end d’exploitation au Royaume-Uni (Alliance). Après un premier trimestre moribond pour les films français outre-Manche, Dans la maison est la première sortie en langue française de 2013 à passer la barre des 20 000 spectateurs britanniques. Dans les semaines à venir, le film devrait être en mesure d’égaler les performances de la précédente réalisation de François Ozon, Potiche (Studiocanal Ltd.), qui avait terminé sa carrière au Royaume-Uni à 155 000 entrées en 2011. Dans la maison totalise 596 000 entrées à l’international dont 223 000 en Espagne (Golem), 70 000 en Allemagne (Concorde), 52 000 aux Pays-Bas (Cinemien) ou encore 30 000 en Russie (Paradise).

Les Saveurs du palais est toujours en exploitation au Québec (Métropole) où il signe une performance correcte avec 35 000 entrées récoltées en cinq semaines, soit le troisième meilleur résultat pour un film français sorti en 2013 sur ce territoire, derrière Astérix et Obélix au service de Sa Majesté (Séville, 163 000 entrées) et Amour (Métropole, 56 000 entrées). Le film semble susciter l’engouement du public espagnol (Golem) puisque sa fréquentation en deuxième semaine a progressé de 53% pour atteindre 39 000 entrées au total. Un scénario inverse se joue cependant en Italie (Lucky Red) où, après une première semaine prometteuse avec 37 000 spectateurs pour 82 copies, le film n’a pas transformé l’essai avec 65 000 entrées au total à l’issue de sa quatrième semaine d’exploitation. Les saveurs du palais totalisent désormais 290 000 entrées à l’international.

Renoir est sorti aux États-Unis et Canada anglophone (Samuel Goldwyn), où il a engrangé près de 100 000 $ de recettes en semaine 1 sur six copies (soit environ 13 000 entrées), et affiche la quatrième meilleure moyenne par copie de la semaine au box-office local. Un démarrage très encourageant, d’autant qu’une augmentation rapide de sa combinaison est prévue dès la semaine suivante. Le film pourrait passer le seuil symbolique du million de dollars de recettes dans les semaines à venir et tutoyer les performances de films d’auteur récents tels que Les adieux à la Reine (Cohen Media Group) ou Le fils de l’autre (Cohen Media Group) qui ont chacun enregistré autour de 1,3 M$ de recettes en 2012. Renoir totalise à présent 163 000 entrées à l’international dont 106 000 pour l’Allemagne (Arsenal) seule.

Matthieu THIBAUDAULT (uniFrance)

Auteur : Service Communication

Dernière mise à jour : 19 avril 2013 à 12:38 CEST

Lié à cette actualité

Films liés (4)