Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]

Chiffres à l'international

26 mars 2013 à 11:08

BO Films français à l'étranger - semaine du 8 au 14 mars

BO uniFrance : "Amour" devient le 6e plus grand succès français aux Pays-Bas

Amour poursuit sa carrière internationale avec succès. Aux États-Unis (Sony Classics), le film jouit encore d’une distribution sur plus de 200 copies et récolte 345 000 $ supplémentaires en 13e semaine (soit 46 000 entrées). Ses recettes nord-américaines, qui atteignent maintenant 6,4 M$ (soit 850 000 entrées), se replient cependant très rapidement depuis la cérémonie des Oscars et l’essoufflement logique du rayonnement médiatique autour du film. À titre de comparaison, Amour devrait égaler dès la semaine prochaine la fréquentation de Coco avant Chanel (Sony Classics) qui avait réuni 873 000 spectateurs américains en 2009. Notons qu’aux Pays-Bas (Cinéart), l’engouement autour du film se prolonge puisqu’il figure depuis maintenant 17 semaines dans le top 20 du box-office local. En totalisant plus de 225 000 entrées néerlandaises, il devient le 6e plus grand succès français jamais recensé par uniFrance films dans les salles néerlandaises.

Les Saveurs du palais réalise un démarrage correct en Italie (Lucky Red) en rassemblant 37 000 spectateurs sur 82 copies, soit le 2e meilleur démarrage pour un film en langue française sorti en 2013 sur ce territoire après Astérix et Obélix au service de Sa Majesté (Lucky Red – 200 000 entrées). Une situation proche de celle observée au Québec (Métropole Films), où Les saveurs du palais a également signé le 2e meilleur démarrage de 2013 derrière la locomotive Astérix (Séville – 141 000 entrées en trois semaines). Après deux semaines à l’affiche dans les salles québécoises, il totalise près de 24 000 entrées. Ces deux débuts d’exploitation s’avèrent encourageants compte tenu des résultats plutôt inégaux enregistrés par le film en Europe. Il a en effet réuni 73 000 spectateurs allemands (alamode) et 22 000 spectateurs suisses (Frenetic), mais seulement 23 000 spectateurs belges (Cinéart) et 9 000 spectateurs polonais (Best Film). Les saveurs du palais qui totalise plus de 200 000 entrées à l’international pourra compter en 2013 sur de nombreuses sorties : au Brésil (Alphaville/Mares Filmes), Au Mexique (Cinemas Nueva era), en Australie (Transmission Films), en Israël (Orlando Films) ou encore au Japon (Gaga Corp.)

Un mot sur Möbius dont la carrière sur les territoires européens francophones reste très modeste deux semaines après sa sortie. Le film compte en effet 15 000 spectateurs en Belgique (Cinéart) et 6 000 spectateurs en Suisse romande (Praesens). Les thrillers français y trouvent cependant rarement leur public : À bout portant, Espion(s), L’affaire Farewell, À l’aveugle, La proie n’ont dépassé la barre des 20 000 spectateurs sur aucun de ces territoires ces dernières années. Une appétence pour ce genre de film se déclare plus spontanément sur les territoires anglophones, en Corée du Sud, au Japon ou encore en Russie. La notoriété récente de Jean Dujardin consécutive au succès de The Artist (13,3 millions d’entrées à l’international) devrait cependant garantir au film un rayonnement  bénéfique dans les salles étrangères dans les mois à venir.

Auteur : Matthieu Thibaudault

Dernière mise à jour : 02 avril 2013 à 11:08 CEST

Lié à cette actualité

Films liés (3)