Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]

Chiffres à l'international

14 mars 2013 à 11:14

Box-office des films français dans le monde - février 2013

Les résultats du cinéma français à l’international de ce début d’année se maintiennent à un faible niveau notamment en Europe de l’Ouest où un déficit en films à fort potentiel est perceptible.

             
rang titre Entrées Recettes Copies Nombre
Pays
Cumul
entrées
1 Amour 576 623 3 539 125 796 17 2 578 302
2 Renoir 83 989 585 083 95 4 107 486
3 De rouille et d'os 63 682 523 378 158 6 1 035 842
4 Intouchables 52 825 401 803 149 7 30 832 434
5 Astérix et Obélix au service de sa majesté 48 311 307 696 94 3 3 568 903
6 Vive la France 35 505 287 556 39 2 35 638
7 Bowling 28 411 190 612 75 2 52 419
8 Populaire 24 767 129 524 40 2 81 148
9 Ernest et Célestine 18 873 145 953 64 3 134 788
10 Turf 17 686 146 125 33 2 17 686
11 2 Days in New York 17 221 118 453 62 1 392 043
12 Alceste à bicyclette 8 965 104 277 11 2 23 169
13 Max 7 033 59 749 17 2 20 556
14 Passion 5 426 41 240 18 1 7 230
15 Les Saveurs du palais 5 251 36 110 26 2 137 364
16 Intersections 5 144 39 102 15 1 5 144
17 La Pirogue 3 974 25 315 7 1 5 753
18 Taken 2 3 798 21 466 35 1 47 781 854
19 Amitiés sincères 3 478 41 763 7 1 3 478
20 Après mai 3 411 17 664 14 1 32 904
             

Sur les deux premiers mois de l’année, les films majoritairement français (continuations + inédits) ont rassemblé 400 000 spectateurs en Allemagne, 314 000 en Italie, 238 000 en Espagne, 172 000 en Belgique, 135 000 en Suisse et seulement 50 000 au Royaume-Uni. Parmi les 6 films majoritairement français ayant enregistré plus de 100 000 entrées sur les deux premiers mois de l’année 2013 (Amour, Taken 2, De rouille et d’os, Astérix et Obélix au service de sa majesté, Intouchables), Renoir est le seul titre inédit de l’année.  

Le succès de Amour à l’international, permet aux films en langue française de concentrer 62% de la fréquentation globale.

Amour remporte l’Oscar du meilleur film étranger et conforte sa place de film moteur du cinéma français à l’international en ce début d’année 2013. Aux États-Unis, le film totalise 5,4 millions de dollars à l’issue de sa 11e semaine en salles (soit près de 720 000 entrées). Une véritable réussite pour le distributeur américain Sony Classics qui a su préserver l’engouement autour du film via la mise en œuvre d’une stratégie de « platform release ». Une tactique qui a également porté ses fruits au Québec où le film totalise 44 000 spectateurs en 7 semaines.

Sorti en fin d’année 2012 sur la plupart des territoires d’Europe Occidentale, Amour poursuit son exploitation en Allemagne où après 24 semaines à l’affiche le film atteint près de 300 000 entrées. Au nord de l’Europe, il réalise d’excellentes performances avec 208 000 entrées aux Pays-Bas et plus de 60 000 entrées en Norvège. Ses 2 premières semaines d’exploitation finlandaises sont également très prometteuses avec 12 000 spectateurs recensés, soit autant que les résultats finaux de titres tels que Ensemble c’est tout, Des hommes et des dieux ou encore Le Concert sur ce territoire. Autour de la Méditerranée, il passe la barre des 200 000 spectateurs après 19 semaines d’exploitation en Italie et atteint 170 000 entrées en Espagne en 8 semaines.

Enfin en Amérique latine, le film est également couronné de succès puisque 137 000 entrées ont été décomptées au Mexique en 6 semaines ainsi que 28 000 entrées en 2 semaines en Argentine.   

 

Renoir réalise 80 000 entrées en Allemagne à l’issue de sa 4e semaine en salles sur 76 copies au maximum. Un résultat trop rare sur un marché allemand atone en ce début d’année. En effet, Renoir est seulement le 3e long métrage majoritairement français à être sorti Outre-Rhin en 2013 depuis De rouille et d’os (145 000 entrées) et Bowling (45 000 entrées). Une des raisons invoquées pour expliquer ce déficit de sorties de productions françaises, est le désengagement des chaînes de télévision allemandes dans l’acquisition de cinéma français. Cette situation est mécaniquement désincitative pour les distributeurs allemands et dégrade concrètement les conditions commerciales à l’exportation.

Les performances allemandes de Renoir constituent un premier résultat concluant à l’international pour Renoir. Sa carrière dans les territoires européens francophones s’est avérée être plutôt décevante avec 13 000 entrées en Belgique et 11 000 entrées en Suisse.

 

Sorti la dernière semaine du mois de février au Québec, Astérix et Obélix au service de sa Majesté prend la tête du box office en réalisant 46 000 entrées sur 76 copies. Un souffle d’air frais pour ce film dont les performances internationales ont été jusqu’ici assez décevantes. Il est déjà assuré de dépasser la fréquentation du 3e et précédent opus de la franchise, Astérix aux Jeux olympiques, qui avait terminé sa carrière québécoise à 141 000 entrées en 2008. Des résultats perçus, à l’époque, comme décevants compte tenu du succès des deux premiers films de la séries au : Astérix et Obélix contre César (306 000 entrées en 1999) et Astérix et Obélix, Mission Cléopâtre qui n’est autre que le plus grand succès français jamais recensé par uniFrance films dans les salles québécoises avec 637 000 spectateurs. Un pari réussi donc pour le distributeur Les Films Séville qui décide de sortir le film en hiver, le week-end qui précède celui des vacances scolaires locales contrairement aux 3 premiers opus sortis aux mois de juin et juillet. A cela, ajoutons que de nombreuses interviews de Laurent Tirard, Vincent Lacoste, Valérie Lemercier et de la comédienne québécoise Charlotte Le Bon par des journalistes québécois ont été menées dans le cadre des Rendez-Vous du cinéma français d’uniFrance films en janvier dernier. Astérix et Obélix au service de sa majesté totalise près de 3,6 millions d’entrées à l’international.

 

Vive la France débute sa carrière internationale avec succès sur les territoires européens francophones avec 32 000 entrées au totalisées à l’issue de sa première semaine d’exploitation en Belgique (avant-premières incluses) et 4 000 entrées en Suisse romande, soit la 7e place du box office local la semaine de sa sortie. Des résultats encourageants qui viennent rompre avec la monotonie des résultats des sorties françaises recensées en ce début d’année 2013 sur ces territoires. En effet, les comédies hexagonales peinent à trouver leur public. Turf, rassemble seulement 3 000 spectateurs en Suisse romande en 2 semaines et 18 000 spectateurs belges en 3 semaines. Pourtant, les précédentes réalisations de Fabien Onteniente ont connu de vifs succès ces dernières années en Belgique : Camping (164 000 entrées), Camping 2 (128 000 entrées) ou encore Disco (88 000 entrées). Les résultats du film Max sont également symptomatiques avec 15 000 entrées belges et 5 000 entrées suisses au total depuis sa sortie fin janvier.

 

Auteur : Matthieu Thibaudault

Dernière mise à jour : 19 mars 2013 à 11:14 CET

Photos (2)

Lié à cette actualité

Films liés (20)