Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]

Chiffres à l'international

30 octobre 2012 à 18:40

BO Films français à l'étranger - semaine du 12 au 18 octobre

BO uniFrance : "Taken 2" devient le plus gros succès français à l'international depuis 2000

Taken 2 totalise 34,1 millions d’entrées à l’issue de son 3e week-end à l’affiche dans le monde entier (4e week-end pour la Corée du Sud). Il balaye ainsi les performances à l’international du premier opus, Taken (31,2 millions d’entrées) et devient le plus grand succès, pour une production française, recensé depuis le début des années 2000 dans les salles étrangères. Comme bien souvent pour ce type de film les résultats en salles se replient rapidement et les exploitations sont très concentrées dans le temps. Toutefois, le film conserve la première place du box-office dans de nombreux pays, notamment en Israël (Fox - 174 000 entrées sur 26 copies), en Nouvelle-Zélande (Fox - 122 000 entrées sur 126 copies), au Pérou (Fox - 197 000 entrées sur 101 copies) ou encore à Singapour (Fox - 367 000 entrées sur 47 copies) après trois semaines.

Avec les chiffres arrêtés au 28 octobre, on sait déjà que le film dépassera Le Cinquième Élément (35,7 millions d’entrées – sorti en 1997) et deviendra le plus gros succès d’un film français jamais recensé par uniFrance films à l’international.

Malgré ce succès, Intouchables poursuit sa carrière et voit sa fréquentation brésilienne (California Filmes) augmenter de 145% par rapport à a semaine passée, une progression notamment portée par la mise en circulation de 14 copies supplémentaires. Il atteint désormais 842 000 entrées après huit semaines en salles. Au Japon (Gaga), sa combinaison ne cesse de progresser depuis le commencement de son exploitation il y a maintenant 8 semaines (de 48 copies en 1er week-end à 118 copies actuellement). Ainsi, le film rassemble 110 000 spectateurs supplémentaires, en recul de seulement 9,5% par rapport à la semaine passée et passe le seuil du million d’entrées. Avec les chiffres arrêtés au 21 octobre au Japon, on sait déjà qu'il dépassera les performances nippones du Fabuleux destin d’Amélie Poulain (New Select – 1 039 000 entrées) et des Rivières pourpres (Gaga – 1 050 000 entrées).

Le Japon devient ainsi le huitième territoire où Intouchables enregistre plus d'un million d’entrées - après L’Allemagne (Senator – 8,7 millions d’entrées), L’Espagne (A Contracorriente – 2,5 millions d’entrées), L’Italie (Medusa – 2,5 millions d’entrées), la Corée du Sud (Bloomage – 1,7 million d’entrées), la Suisse (Frenetic – 1,3 million d’entrées), Les États-Unis (Weinstein Co. – 1,2 million d’entrées) et les Pays-Bas (Filmfreak - 1,1 million d’entrées).

De nombreux films français sont sortis aux États-Unis cette semaine. A commencer par Holy Motors (Indomina – 9 000 $ soit 1 100 entrées sur 2 copies) qui après une carrière européenne débutée en demi-teinte (avec moins de 100 000 spectateurs décomptés sur 9 territoires) pourrait fédérer le public nord-américain souvent friand des sélections cannoises telles que Des hommes et des dieux (Sony – 500 000 entrées), Un Prophète (Sony – 280 000 entrées) ou Copie conforme (IFC Films – 170 000 entrées). L'Homme qui voulait vivre sa vie est également sorti sur les écrans américains (MPI Media Group – 21 000 $ soit 2 600 entrées sur 2 copies) après une carrière internationale modeste avec 60 000 spectateurs sur 7 territoires.

La Nouvelle Guerre des boutons (Weinstein) sort, quant à lui sur cinq copies et réalise 7 000 $ soit 877 entrées. Ce film connut lui aussi quelques déceptions significatives en Europe, notamment en Espagne (Alta Films – 74 000 entrées) où les précédents films de Christophe Barratier avaient enregistré de vifs succès, notamment Les Choristes (Alta Films – 1,5 million d’entrées). Le public nord-américain ne plébiscite qu’en de rares occasions les comédies françaises, Faubourg 36 (Sony) avait toutefois enregistré sa meilleure performance étrangère dans les salles américaines avec 121 000 entrées.

Les films français ont déjà généré plus 22 millions d’entrées aux États-Unis depuis le début de l’année 2012. D’excellentes performances qui reposent en grande partie sur les succès de Taken 2 (Fox - 11,6 millions d’entrées) et de The Artist (Weinstein – 5 millions d’entrées sur l’année 2012 et 5,7 millions au cumul).

Matthieu THIBAUDAULT

Auteur : Matthieu Thibaudault

Dernière mise à jour : 09 novembre 2012 à 18:40 CET

Lié à cette actualité

Films liés (5)