Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]

Chiffres à l'international

04 septembre 2012 à 16:22

BO Films français à l'étranger - semaine du 17 au 23 août 2012

BO uniFrance : Les Etats-Unis réservent de bons accueils aux film français

Intouchables est sorti au Mexique (Gussi-Artecinema) où il enregistre 55 000 entrées en première semaine sur 38 copies. Un excellent démarrage auprès d’un public traditionnellement friand de films de genre (thriller) et de films d’animation, bien plus que de comédies en langue française. Chez son proche voisin Argentin (Distribution Company), l’adhésion du public se confirme en deuxième semaine avec 44 000 spectateurs supplémentaires et maintenant, 90 000 entrées depuis sa sortie. Toujours à l’affiche aux États-Unis, le film se maintient au-delà de la barre des 500 000 dollars de recettes en 13e semaine et totalise désormais 7,1 millions de dollars soit plus de 900 000 entrées. Intouchables compte maintenant 22,7 millions d’entrées à l’international.

Un bonheur n'arrive jamais seul gagne 43 000 spectateurs supplémentaires en Russie (Daro Film) lors de sa première semaine complète d’exploitation sur 147 copies. Avec près de 80 000 entrées au total, le film affiche la septième meilleure performance française de l’année 2012 derrière On ne choisit pas sa famille (Cascade Film – 84 000 entrées) et Un Monstre à Paris (Paradise - 165 000 entrées). A l’issue de son premier mois d’exploitation en Espagne (DeAplaneta), il a réuni 75 000 spectateurs soit la cinquième meilleure performance enregistrée par un film français sorti en 2012 sur ce territoire.

2 Days in New York a vu sa combinaison passer de 8 à 20 copies pour sa deuxième semaine d’exploitation aux États-Unis (Magnolia Pictures). Une augmentation qui lui permet de gagner 145 000 dollars de recettes supplémentaires pour près de 190 000 dollars au total (soit 24 000 spectateurs). Pour mémoire en 2007 le premier volet, 2 Days in Paris (Samuel Goldwyn Films), avait engrangé 548 000 dollars à période comparable sur des combinaisons similaires. Fort de ce succès le film avait terminé sa carrière nord-américaine à 4,4 millions de dollars, soit plus de 670 000 spectateurs.

Les Adieux à la Reine passe le cap du million de dollars de recettes engrangées (127 000 spectateurs environ) au terme de sixième semaine d’exploitation outre-Atlantique (Cohen Media). Un seuil symbolique au-delà duquel on considère bien souvent qu’un film français est un succès dans les salles américaines. Porté par un casting féminin international et l’appétence de nombreux territoires pour les films d’époque en costume (les pays anglo-saxons et la Russie notamment), la dernière réalisation de Benoît Jacquot peut espérer passer la barre des 500 000 spectateurs étrangers lors de sa carrière internationale prévue sur plus de 50 territoires. Le film totalise à l’heure actuelle 216 000 entrées à l’étranger.

Auteur : Matthieu Thibaudault

Dernière mise à jour : 10 septembre 2012 à 16:22 CEST

Lié à cette actualité

Films liés (4)