Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]

Chiffres à l'international

03 juillet 2012 à 17:42

Top 20 des films français à l'étanger - semaine du 15 au 21 juin

BO uniFrance : "De rouille et d'os", 2e succès français de l'année en Belgique

Comme depuis maintenant plusieurs mois, Intouchables est encore en tête des films français à l’étranger cette semaine, avec près de 110 000 entrées, un résultat équivalent à celui de la semaine précédente.

Alors qu’il continue doucement sa carrière impressionnante en Allemagne, avec encore 19 000 entrées (contre 20 000 la semaine dernière) et un cumul de 8,4 millions de spectateurs, c’est aux États-Unis qu’il enregistre son meilleur résultat cette semaine. Le film obtient le même nombre d’entrées pour sa 4e semaine que lors de sa 3e, avec plus de 70 000 spectateurs sur 77 copies.

Une stabilité qui confirme la stratégie du distributeur The Weinstein Company : ne pas augmenter la combinaison de copies pour garder une bonne moyenne de spectateurs par écran et ainsi faire durer l’exploitation sur plusieurs mois. Une stratégie classique pour les œuvres indépendantes, souvent cantonnée aux films qui sortent en décembre à l’approche des Oscars. Intouchables cumule désormais 225 000 entrées aux États-Unis, et sa carrière devrait au moins durer tout l’été.

Les bons résultats de De rouille et d'os en Belgique n’en finissent plus de surprendre avec près de 11 000 entrées cette semaine et un cumul qui dépasse désormais les 100 000 spectateurs. Comme en France, Jacques Audiard obtient ici son meilleur résultat, alors qu’Un prophète et De battre mon cœur s’est arrêté n’avait pas atteint les 40 000 entrées, et Sur mes lèvres, les 18 000. Également dans les salles hollandaises, De rouille et d’os y cumule 23 000 entrées en deux semaines, avec une progression de 30% entre sa première et sa deuxième semaine.

Sa carrière devrait se faire sur la longueur et le cap des 50 000 spectateurs devrait rapidement être dépassé. Un résultat qui paraît faible à côté des 755 000 entrées d’Intouchables sur ce territoire (plus gros succès français à ce jour), mais qui lui permet tout de même d’être d’ores et déjà le deuxième succès français de l’année.

Beaucoup d'œuvres hexagonales sont actuellement dans les salles italiennes: 21 productions se partagent les écrans. Certaines démarrent tout juste leur exploitation, d’autres la terminent. Pour d’autres encore, c’est un peu les deux.

Bienvenue à bord est sorti cette semaine sur plus de 200 copies. Avec 16 000 entrées au compteur, il devrait rapidement disparaître des écrans. Intouchables la termine également, avec 2 500 entrées cette semaine et un cumul de plus de 2,4 millions d’entrées.

L'Enfant d'en haut passe pour sa part le cap de 50 000 entrées, un joli résultat pour le film d’Ursula Meier, après les 30 000 entrées de Home en 2009. Un résultat tout proche pour Toutes nos envies, qui, avec 45 000 entrées, ne réitérera malheureusement pas le bon score de Welcome, qui avait terminé sa carrière à 171 000 spectateurs.

Parmi les autres films, Thelma, Louise et Chantal ne mobilise pas les foules avec 2 200 entrées sur 25 copies, contrairement à un film qui n’est pas encore sorti en France, Le Premier Homme. Le film majoritairement français réalisé par l’Italien Gianni Amelio, avec notamment Jacques Gamblin et Claudia Cardinale, cumule 130 000 entrées depuis sa sortie, il y a neuf semaines.

Matthieu Thibaudault

Auteur : Matthieu Thibaudault

Dernière mise à jour : 19 juillet 2012 à 17:42 CEST

Lié à cette actualité

Films liés (6)