Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]

Chiffres à l'international

12 juin 2012 à 11:58

Top 20 des films français à l'étranger - semaine du 25 au 31 mai

BO uniFrance : Après "Intouchables", François Cluzet profite à "L'Art d'aimer"

Intouchables entame sa carrière américaine (Weinstein Co.) avec une bonne moyenne de 42 000 dollars générés sur chacune des 4 copies en distribution soit environ 22 000 spectateurs décomptés au total. Un résultat qui devrait inciter le distributeur à augmenter rapidement la combinaison en circulation.

À titre de comparaison The Artist, également distribué sur 4 copies en 1re semaine, avait enregistré une moyenne de près de 73 000 dollars par copies pour environ 37 000 spectateurs américains au total ; l’attente du public américain envers ce dernier était certes bien plus prégnante.  

Bien que la carrière européenne d’Intouchables perde logiquement de son intensité au fil des semaines, ses résultats portugais (Lusomundo – 197 000 entrées en 9 semaines) dépassent désormais ceux enregistrés en 2001 par Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain (Atalanta Filmes – 175 000 entrées). En Suisse alémanique sa carrière reste également vivace avec maintenant 821 000 entrées comptabilisées sur ce territoire, et plus d’1,3 million dans l’ensemble du pays.

Au Québec (Alliance Vivafilm), il s’approche à grand pas des 300 000 spectateurs. Un niveau de fréquentation que seuls 4 films en langue française ont dépassé depuis le début des années 2000. Astérix et Obélix, Mission Cléopâtre (Christal Films – 637 000 entrées), Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain (Alliance Vivafilm – 572 000 entrées), Les Choristes (Alliance Vivafilm – 425 000 entrées) et La Môme (TVA Films – 321 000 entrées).

Intouchables comptabilise dorénavant près de 19,9 millions d’entrées générées à l’international.

L'Art d'aimer réalise un  démarrage correct en Espagne (Avalon) en réunissant plus de 16 000 spectateurs sur 37 copies. Comme en Allemagne, le distributeur surfe sur la notoriété de François Cluzet héritée du succès d’Intouchables en mettant en avant sur l’affiche le couple qu’il forme à l’écran avec Frédérique Bel.
En Allemagne (Camino), sa fréquentation en 2e semaine est en forte baisse (-62%) avec seulement 6 000 entrées supplémentaires enregistrées.
Le film totalise désormais 62 000 spectateurs à l’étranger.

Et maintenant, on va où ? poursuit sa carrière internationale. Il enregistre une première semaine satisfaisante dans les salles québécoises (Métropole Films Distribution) avec 5 000 spectateurs sur 10 copies. Sorti aux États-Unis (Sony Pictures Classics) depuis maintenant 3 semaines, le film est passé de 3 à 25 copies en circulation et comptabilise déjà 21 000 entrées (soit 166 000 dollars de recettes). Pour mémoire, la précédente réalisation de Nadine Labaki, Caramel, avait rencontré un vif succès aux États-Unis (Roadside Attractions) avec 154 000 spectateurs décomptés. Et maintenant, on va où ? enregistre déjà 574 000 entrées à l’international dont plus de 300 000 au Liban (Fils de G.Haddad & Co.), 90 000 en Italie (Eagle pictures) et 43 000 en Espagne (Alta Films). 

Auteur : Matthieu Thibaudault

Dernière mise à jour : 28 juin 2012 à 11:58 CEST

Téléchargement

Lié à cette actualité

Films liés (3)