Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]

Les brèves

14 mai 2012 à 13:19

Carnet de voyage – Mathieu Simonet & Julie Voisin

Tout commença par une longue lettre nous informant de notre sélection au Festival International du Film de Rochester.

Ce festival a en effet la particularité de vous annoncer la sélection ou le rejet de votre film par une lettre détaillée expliquant les raisons artistiques et techniques qui motivent sa décision. La chose est si rare que nous en étions bouche bée.

Nous partîmes donc pour Rochester avec la grande impatience de rencontrer toutes ces personnes, si exigeantes et bienveillantes quant à leur passion pour le cinéma. Sur place, nous découvrîmes ce fameux comité Movies on a Shoestring, composé de bénévoles enthousiastes, passionnés et généreux. Tellement généreux, que ce sont eux qui hébergent et conduisent les réalisateurs pendant le festival. Ils ne se sont pas pliés en quatre, ils se sont mis en mille pour que nous soyons au mieux, pour ne nous ne manquions de rien et pour accueillir le si nombreux public présent dans la salle chaque soir.

Car si ces membres sont bénévoles, c’est bien parce que les projections sont gratuites. Et même si les donations sont les bienvenues, ces personnes tiennent autant à leur festival qu’à sa gratuité. Et au regard de la foule qui se présente chaque soir, on ne peut que se sentir fier et heureux de rencontrer un si beau public, venu voir des films du monde entier, dans un endroit aussi magique que ce cinéma-là.

En effet, il n’est pas anodin d’être projeté au Dryden Theatre, autrement dit la salle de cinéma privée de 600 places de George Eastman, fondateur de Kodak. C’est dans cette salle, attenante à sa demeure, qu’il organisait ses projections privées. Et c’est notamment là que Louise Brooks découvrit pour la première fois Loulou (Pandora’s Box), bien avant sa sortie en 1929. C’est une des nombreuses anecdotes que nous apprîmes lors de la visite de la superbe maison Eastman, organisée par le festival.
Le point d’orgue de ce tour fut la découverte du centre de conservation des films argentiques situé au sous-sol du bâtiment. Les collections personnelles de Scorsese et de Spike Lee y défilent au milieu de centaines de bobines. Plusieurs siècles de cinéma vous contemplent dans le froid de ce petit Alcatraz du 7e Art.

C’est donc fébriles et très honorés que, chaque soir, les réalisateurs entrent au Dryden Theatre pour voir leur copie 35 mm projetée. Mais aussi pour entendre les réactions bouillonnantes d’un public aux anges à la découverte de ces petits films venus du monde entier, tournés par des réalisateurs professionnels ou encore étudiants d’écoles de cinéma.

Car ici ce sont les courts-métrages (et uniquement les courts-métrages) qui sont à l’honneur. Et quel enthousiasme pour ce genre, souvent parent pauvre du noble long-métrage ! En témoignent les tonnerres d’applaudissements reçus par les cinéastes, avant même que les projections ne débutent.

Dans ce festival, il n’y a pas de compétition. Elle a eu lieu avant votre arrivée, la fameuse lettre en atteste. C’est d’ailleurs pour cette raison que tous les films projetés repartent avec un prix : le Shoestring Award du film de l’année (en forme de lacets de chaussures).

Quel festival et quelles rencontres !
Nous sommes repartis de Rochester remplis d’émotions, la tête pleine d’images et le cœur plein de chaleur, avec cette sensation étrange d’avoir pris un petit bout de l’histoire du cinéma dans sa poche.

De quoi faire le plein d’espoir et d’énergie pour repartir sur d’autres projets, et pour de nouveau, soumettre sa candidature à Rochester.

Julie Voisin & Mathieu Simonet
Actrice & Réalisateur de Prunelle & Mélodie

Site Internet du Rochester International Film Festival
http://www.rochesterfilmfest.org/
Page Facebook
http://www.facebook.com/Rochester.International.Film.Festival

Auteur : Service Courts-Métrages

Dernière mise à jour : 21 mai 2012 à 13:19 CEST

Photos (2)