En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]

Festivals, événements

18 décembre 2011 à 17:27

Les films français bien représentés aux Émirats & au Qatar.

Alors que le festival de Dubaï vient à peine de se terminer, retour sur la place accordée aux films français dans les trois festivals de l’automne aux Emirats

Le Festival international du film d'Abu Dhabi - 2011 (ADFF)
La cinquième édition du festival du film d'Abou Dabi (ADFF) qui s'est tenue du 13 au 22 octobre a permis au public de découvrir une quinzaine de films français ou coproduits par la France. Lors du palmarès, le cinéma français s'est vu attribuer le prix du meilleur long-métrage à Poulet aux Prunes de Marjane Satrapi et Vincent Parronaud et le prix du meilleur réalisateur de fiction d'origine arabe pour Ismaël Ferroukhi et Les Hommes Libres. Le fond Sanad, fond d'aide à la production d'un montant total de 400 000 euros, a aidé cette année 3 coproductions majoritaires françaises dont Sur la planche le film de Leila Kilani qui a obtenu une mention spéciale du Jury pour le jeu de son quatuor d'actrices.  Pendant le festival, le film La Source des femmes de Radu Mihaileanu a remporté un des plus grands succès d'audience dans le principal multiplex de la ville. Enfin, Serge Bromberg, accompagné des deux musiciens du groupe Air pour la bande-son et la master-class qu’ils ont donnée aux festivaliers, ont présenté le "Voyage dans la Lune" de Georges Méliès en clôture d’un programme consacré aux premières images du cinéma.

Le Doha Tribeca Film Festival - 2011 (DTFF)
La troisième édition du festival du film Doha-Tribeca (DTFF) s’est déroulée pendant 4 jours entre le 25 et le 29 octobre courant dans le village culturel de Katara. Alors que le DTFF a fait le choix d'une sélection de films resserrée avec une soixante d'œuvres présentées dans toutes les catégories, le cinéma français y était très présent avec 11 films dans les 2 sections compétitives principales dont le film d'ouverture et le film de clôture. Il a gagné 5 prix :
- Prix de la meilleure fiction arabe à Normal ! de Merzak Allouache,
- Prix du meilleur réalisateur issu du monde arabe à Roschdy Zem pour "Omar m'a tuer"
- Prix du meilleur documentaire arabe pour "Les Vierges, les coptes et moi" de Namir Abdel Massih,
- Prix du meilleur acteur pour Sami Bouajila dans "Omar m'a tuer" de Roschdy Zem.
- Prix du public pour "On va où maintenant ?" de Nadine Labaki.
"L'or noir" de Jean-Jacques Annaud, financé en partie par le Doha Film Institute (DFI) qui chapeaute le festival, a été projeté lors de la cérémonie d'ouverture alors que "The Lady" de Luc Besson a été présenté en clôture.

Le Festival international du film de Dubai - 2011 (DIFF)
Festival le plus ancien de la région, avec sa huitième édition cette année, le DIFF est surtout reconnu pour son marché de coproductions qui permet l’attribution de prix et de bourses à films issus du monde arabe. Les coproductions françaises étaient encore assez bien représentées cette année, même si l’on n’a pas compté de grands noms comme ceux d’Isabelle Huppert, Catherine Deneuve, Christophe Lambert ou Jamel Debbouze qui représentaient la France sur place les années précédentes. Parmi elles, Si tu meurs, je te tue ! d’Hiner Saleem, en sa présence ainsi que de l’actrice Golshifteh Farahani

Au total 11 longs métrages et 6 courts-métrages français ou coproduits par la France ont été présentés et 3 d’entre eux ont été primés :
Sur la route du paradis de Uda Benyamina (Muhr Arabic Shorts First Prize + Fipresci)
Brûleurs de Farid Bentoumi (Muhr Arab Short – mention spéciale)
Ici on noie les Algériens de Yasmina Adi (Muhr Arab Documentaries – 2e prix)
Par ailleurs, les films dotés par la Dubai Films Connection (25 000 dollars pour deux coproductions distinguées par el DIFF Award : А The Eye of the devil de Katia Jarjoura (production Jérôme Bleitrach / Liban-France) et А When Home becomes Hell  de Dalila Ennadre (production Damien Froidevaux / Maroc-France) et de 10 000 dollars pour la 3e : А Back to the jungle de Wissam Charaf (productrice Charlotte Vincent (Aurora Films) / Liban-France).

Auteur : Jean-Christophe Baubiat

Dernière mise à jour : 27 juillet 2015 à 17:27 CEST

Vidéos

22/07/2015

Les films français bien représentés aux Émirats & au Qatar.

Abu Dhabi Film Festival 2011 - Opening Night

Photos (3)

Lié à cette actualité

Films liés (7)

Personnes liées (4)

Désolé, aucun résultat ne correspond à votre recherche.

Voir tout

Voir moins

Sociétés liées (1)

media

Aurora Films

Activités :  Exportation / Vente internationale, Coproduction, Production Déléguée

Filmographie récente : Après, Diamond Island, Tombé du ciel, ...

Manifestations Liées (3)

media

Doha Tribeca Film Festival - 2011

Type : Festival longs et courts métrages

media

Festival international du film d'Abu Dhabi - 2011

Type : Festival longs et courts métrages

Thème : Festival international

media

Festival international du film de Dubai - 2011

Type : Festival longs et courts métrages

Thème : Tous Films

Zones géographiques (1)