Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]

Festivals, événements

28 octobre 2011 à 12:32

My little Princess récompensé à Bombay

Les "4e Rendez-vous with French Cinema in India", organisés conjointement par uniFrance et le Consulat général de France à Bombay, ont été intégrés au Festival international du film de Mumbai - 2011.

Créé à l’initiative du groupe Reliance Entertainment, ce festival, qui s'est tenu du 13 au 20 octobre est sans doute le plus important d’Inde en termes de fréquentation comme de qualité de programmation et de visibilité. Organisé dans 3 multiplexes de Bombay (Cinemax Versova,  Cinemax Sion et  Metro Big Cinemas), le Festival comptait au total 201 films et 342  projections.  Depuis sa création, le festival voit croître son public. Cette année, la majorité des projections affichaient complet et ce sont 100 000 spectateurs qui ont fréquenté la manifestation, dont 18 000 pour les films français (62 projections en l'espace de 7 jours).

Le film My Little Princess de Eva Ionesco, qui représentait la France en compétition internationale, a reçu trois prix: meilleure réalisatrice pour Éva Ionesco, meilleures actrices pour Isabelle Huppert et Anamaria Vartolomei et le grand prix du festival, doté de 100 000 US dollars.

Avec 31 productions et coproductions françaises, le cinéma français était le mieux représenté après les films indiens. Les "4e Rendez-vous with French Cinema in India", dont les objectifs principaux sont de soutenir la distribution commerciale des films français et de faire découvrir aux professionnels et au public la diversité de la production française, a présenté un programme qui comprenait 10 longs métrages. Parmi eux, le film The Artist de Michel Hazanavicius a été présenté en avant-première et en ouverture du festival, avant sa sortie sur les écrans indiens par le distributeur Tanweer. Ont également été présentés dans la sélection Les Bien-aimés de Christophe Honoré, La Guerre est déclarée de Valérie Donzelli, Coup d'éclat en présence de son réalisateur José Alcala, Où va la nuit en présence de son réalisateur Martin Provost, Les Femmes du 6e étage de Philippe Le Guay, La Conquête de Xavier Durringer, L'Exercice de l'État de Pierre Schöller, Les Neiges du Kilimandjaro de Robert  Guédiguian et Tomboy de Céline Sciamma.
Au-delà de cette sélection française, ce sont au total 21 films français qui étaient répartis dans les autres sections. La Semaine de la critique du festival de Cannes célébrait son  50ème anniversaire à Bombay à travers l’organisation d’une large rétrospective comprenant 19 films dont le film Adieu Gary, projeté en  présence de son réalisateur Nassim Amaouche. Les réalisatrices Delphine Coulin et Muriel Coulin ont également fait le déplacement à Bombay, pour accompagner leur film 17 filles présenté dans la section « Above The Cut ». La qualité et la diversité de la sélection ont été unanimement saluées par la presse, les professionnels et le public indiens.

Les films français bénéficiaient de la plus forte visibilité au festival avec l’impression d’un programme spécifique dédié aux projections françaises, une page de publicité au dos du catalogue officiel du festival et des grandes affiches présentes dans chaque salle. Une grande soirée de lancement des 4e Rendez-vous du cinéma français avec la projection du film The  Artist et un cocktail a rassemblé des personnalités de Bollywood autour du Consul Général de France à Bombay et de la  délégation française : les producteurs Yash Chopra et Ramesh Sippy, le réalisateur Shyam Benegal, le réalisateur-producteur Anurag Kashuap, l’actrice Kalki, la réalisatrice Kiran Rao, etc. Les réalisateurs français ont également rencontré la presse indienne à  travers des interviews individuelles. Dans une ville qui vibre pour les films, la musique et les stars de Bollywood, le festival de Bombay est incontestablement  la meilleure vitrine possible pour les films français et sans doute le moyen le plus efficace pour leur distribution commerciale.

Auteur : Bureau de Tokyo

Dernière mise à jour : 21 novembre 2011 à 12:32 CET

Lié à cette actualité

Films liés (13)

Personnes liées (8)

Manifestations Liées (1)

Zones géographiques (1)