Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]

Festivals, événements

02 novembre 2011 à 13:09

Bilan de la 55e édition du Festival du Film de Londres

La 55e édition a eu lieu cette année du 12 au 27 octobre. Une nouvelle fois, la programmation française a été très importante puisque qu’elle comptait 39 longs-métrages et 3 courts-métrages.

Le Festival BFI du film de Londres - 2011 est le plus important festival de cinéma au Royaume-Uni. Il est organisé par le British Film Institute, avec un budget de 7M€. Le festival a projeté cette année 200 longs-métrages et 110 courts-métrages dans 23 salles réparties dans la ville. Les entrées sont payantes et le box office est partagé avec les salles. Le succès de cet événement très suivi ne se dément pas. Plus de 125 000 tickets ont été vendus en 2010 et un grand nombre de projections étaient déjà complètes à un mois du festival 2011. Le prix du meilleur film 2011 a été attribué à We need to talk about Kevin de Lynne Ramsay.
Cette année marque par ailleurs la dernière année de Sandra Hebron en tant que directrice artistique depuis 2003. Elle sera remplacée par Heather Stewart dès novembre 2011 pour assurer la direction artistique du London Film Festival et du British Film Institute.

Pour la 55e édition du festival, la France comptait 42 films sur les 300 sélectionnés dont 3 en compétition (Le Gamin au vélo, 360 et The Artist) et 15 dans la section thématique dédiée au cinéma français "French Revolution", parrainée par TV5 Monde. 7 réalisations françaises faisaient partie de la sélection "Film on the Square", parmi lesquelles Poulet aux prunes, Carnages, Crazy Horse, Hors Satan, Les Neiges du Kilimandjaro, Et maintenant, on va où ?. Parmi les 16 séances spéciales, 6 ont honoré les réalisations et coproductions françaises 360 de Fernando Meirelles (soirée d'ouverture), Habemus Papam de Nanni Moretti, The Artist de Michel Hazanavicius, A Dangerous Method* de David Cronenberg, Le Gamin au vélo de Jean-Pierre & Luc Dardenne, et Les Contes de la nuit de Michel Ocelot.

Une délégation de 15 artistes largement soutenue par uniFrance films s’est ainsi rendue outre-Manche pour présenter ses films : Nicolas Klotz et Élisabeth Perceval (Low Life), Michel Ocelot (Les Contes de la nuit), Mathieu Demy (Americano), Mathieu Demy et Corinne Masiero (Louise Wimmer), Laurent Achard et Pascal Cervo (Dernière séance), Vincent Garenq (Présumé coupable), Dominik Moll (Le Moine), Mathieu Kassovitz (L'Ordre et la morale), Bruno Dumont (Hors Satan), Vincent Cassel (Le Moine), Jean Dujardin et Bérénice Béjo (The Artist).

De nombreuses rencontres professionnelles ont confirmé la volonté des organisateurs de faire du festival un tremplin pour l'industrie du film. Lors du marché Meet the Buyers Event qui a eu lieu le 18 octobre au Curzon Soho, les vingt vendeurs français présents à Londres ont eu l’opportunité de rencontrer une trentaine d’acheteurs britanniques. Cette journée, très appréciée des vendeurs présents, se déroule sous forme d’un « speed dating » dont chaque session dure 15 minutes.
À l’issue du Meet the Buyers, uniFrance films a invité les professionnels britanniques (acheteurs, producteurs, journalistes) et les vendeurs français à une réception au Kettner's à laquelle plus de 100 professionnels ont participé.

Le contexte anglophone du Royaume-Uni est traditionnellement difficile pour les films français. Malgré 30 à 50 sorties françaises par an (40 a priori pour 2011), la part de marché de notre cinématographie atteint rarement le 1%. Le box-office annuel tournant généralement entre 2,5M£ (500 000 entrées) et 11,5M£ (2M entrées) les bonnes années.

Fin octobre 2011, les films français sortis en 2011 ont enregistré 2,2 millions d'entrées salles au Royaume-Uni, soit environ 400 000 de moins qu'en 2010. Ceci dit, deux films sortis en décembre 2010 ont réalisé la majeure partie de leurs entrées en 2011. C'est le cas de Arthur 3, la guerre des deux mondes (sorti le 24/12/2010, 150 630 entrées) et Des hommes et des dieux (sorti le 3/12/2010, 128 815 entrées). En outre, les sorties attendues en novembre et décembre de Angèle et Tony (Peccadillo Pictures), Les Émotifs anonymes (Picturehouse) et La Fille du puisatier (Pathé) laissent présager que 2011 sera une année similaire à 2010, et donc une très bonne année outre-Manche pour le cinéma français. À noter toutefois que les films à participation française en langue anglaise devraient représenter cette année environ 55% du nombre total des entrées de films français pour 2010, soit un recul par rapport à 2009. En effet, Sans Identité  (France, Allemagne, Royaume-Uni) et Colombiana (France) sont les films qui ont remporté le meilleur succès au RU cette année. Ils sont tous deux tout ou en partie en langue anglaise.
Potiche arrive cette année en tête des films en langue française avec plus de 150 000 entrées.

Auteur : Service Communication

Dernière mise à jour : 21 novembre 2011 à 13:09 CET

Photos (3)

Lié à cette actualité

Films liés (19)

Personnes liées (14)

Manifestations Liées (1)

media

Festival BFI du film de Londres - 2011

Type : Festival longs et courts métrages

Thème : Tous Films

Zones géographiques (1)