Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]

Unifrance

12 mai 2011 à 11:00

UniFrance films célèbre les coproductions françaises à Cannes

UniFrance films s’attache, à l’occasion du 64e Festival de Cannes, au développement des coproductions internationales dont la France est l’un des piliers.

Très attentive, dans un contexte d’ internationalisation croissante du marche du cinéma, à l'ensemble des étapes de la vie d’un film (de sa production à sa diffusion en salle, mais aussi désormais sur internet), UniFrance films s’attache, à l’occasion du 64e Festival de Cannes, au développement des coproductions internationales dont la France est l’un des piliers.
C’est en effet l’un des axes majeurs de coopération avec ses partenaires comme en témoigne les accords signés avec plus de 50 pays. C’est aussi une des possibilités d’amélioration de la circulation des films dans les pays associés.

Cette collaboration constante s’illustre dans la sélection des différentes sections du 64e Festival de Cannes. 6 films coproduits avec la France sont présents en compétition officielle et une petite trentaine pour l’ensemble des sections. L’Allemagne, la Belgique, le Chili, la Colombie, le Danemark, l’Espagne, la Finlande, l'Inde, l’Italie, le Liban, le Luxembourg, le Royaume-Uni, la Suisse et l’Uruguay sont les pays coproducteurs.

Des films tels que Le Ruban blanc de Michael Haneke, Un homme qui crie de Mahamat-Saleh Haroun ou Copie conforme de Abbas Kiarostami, font par exemple partie des coproductions primées lors des deux dernières éditions du festival et qui ont connu des larges carrières internationales.

La forte présence des coproductions à Cannes est représentative de l’état actuel de la collaboration internationale des sociétés françaises. En 2010, sur 261 films produits, 118 films l’ont été avec au moins un partenaire étranger (93 en 2009, 95 en 2008). Cette même année, des producteurs de 36 pays différents se sont associés avec des sociétés françaises.

Au total, 692,44 M€ sont consacrés au financement des films de coproduction internationale en 2010. Les investissements français sur ces films s’élèvent à plus de 343 M€ (soit une progression moyenne de 6,3 % par an depuis 2001) et les investissements étrangers s’établissent à 349,28 M€ en 2010.


Les coproductions à majorité française

Le nombre de films coproduits majoritairement par la France s'établit à 60 films en 2010 (contre 45 en 2009 et 51 en 2008). La part des investissements étrangers dans les coproductions internationales majoritaires s’établit à 93,6 M€ contre 75,5 M€ en 2009.

En 2010, le devis moyen des films de coproduction à majorité française s’élève à 6,09 M€. Il progresse en moyenne de 3,1 % par an depuis 2001.

Comme les quatre années précédentes, la Belgique (28 films), l'Allemagne (10 films) et l'Italie (7 films) restent les partenaires privilégiés de la France pour la coproduction d’initiative française. Le Canada et le Luxembourg occupent également une place de choix avec 5 coproductions en 2010.

Les coproductions à majorité étrangère

Avec 58 titres en 2010, le nombre de films majoritairement coproduits par un pays étranger augmente de dix unités par rapport à 2009, ce qui montre l’implication des sociétés françaises dans les cinématographies étrangères. Les investissements français dans les coproductions à majorité étrangère passent de 39,89 M€ en 2009 à 71,19 M€ en 2010 (+78,5 %).

Le devis moyen des films majoritairement coproduits par un pays étranger s'établit à 5,64 M€ en 2010, contre 3,57 M€ en 2009 et 5,26 M€ en 2008.

En 2010, les premiers pays partenaires de la France pour les coproductions à majorité étrangère sont l’Italie (14 films), l’Allemagne (13 films) et la Belgique (11 films). A noter que la première coproduction franco-chinoise officielle a été agréée en 2010, suite à la signature de l'accord de coproduction avec la Chine le 25 septembre 2010.

Les coproductions financières bilatérales

Il s’agit des coproductions sans apport artistique et technique du pays minoritaire, contrairement aux coproductions traditionnelles. La France a signé des accords autorisant ce type de coproductions avec trois pays : l’Italie, l’Espagne et le Royaume-Uni.
Parmi les 8 coproductions financières bilatérales de 2010, une est une coproduction majoritaire française et 7 sont des coproductions minoritaires.

Les coproductions dans le cadre de la Convention européenne
Parmi les 118 films de coproduction agréés en 2010, 41 sont coproduits dans le cadre de la Convention, soit plus d'un tiers. 16 sont des films d'initiative française et 25 des films à majorité étrangère. La participation française est uniquement financière pour 16 des 25 films à majorité étrangère.

Auteur : Service Communication

Dernière mise à jour : 19 mai 2011 à 11:00 CEST

Lié à cette actualité

Films liés (3)

Personnes liées (3)

Désolé, aucun résultat ne correspond à votre recherche.

Voir tout

Voir moins