En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]

Festivals, événements

07 décembre 2010 à 15:15

Compte-rendu des 8èmes Rendez-vous franco-allemands du cinéma

La 8ème édition des Rendez-vous franco-allemands du cinéma s’est déroulée les jeudi 25 et vendredi 26 novembre à la Print Media Academy de Heidelberg en Allemagne.

Près de 300 professionnels du cinéma de France et d’Allemagne ont assisté aux conférences et activement participé aux débats.

Comme chaque année, la manifestation s’est ouverte le jeudi en début d’après-midi par un état des lieux de la coproduction franco-allemande. Un bilan positif du nombre toujours croissant de coproductions a été présenté. Depuis 2009, l’Allemagne est en effet devenue le deuxième partenaire de la France pour les films majoritairement français derrière la Belgique, partenaire privilégié de la France notamment pour des raisons linguistiques. Les présidents des Rendez-vous, MM Alfred Hürmer et Antoine de Clermont-Tonnerre ont rappelé que ce bilan prouve l’impressionnant chemin parcouru depuis la mise en place du Mini-traité franco-allemand en 2001 et l’existence de liens privilégiés exclusifs entre nos deux pays. Toutefois afin de trouver des pistes de réflexion pour harmoniser les systèmes d’aides, améliorer encore la coopération cinématographique entre la France et l’Allemagne et améliorer la diffusion de ces films dans chaque pays, Peter Dinges a proposé un débat entre instances de nos deux pays qui pourrait se dérouler en mai prochain à Cannes.

La première table ronde concernait une étude de cas de distribution en France et en Allemagne. Des représentants des sociétés Ad Vitam, Pandora, Pyramide et X-Verleih ont présenté leur stratégie de distribution dans chaque pays pour les sorties de Mammuth et Soul Kitchen.

Fort du succès du premier marché de coproduction en 2009, un nouveau marché a eu lieu cette année. Au total, vingt projets allemands ou français y ont été présentés. Chaque producteur a pu faire découvrir son projet à des co-producteurs potentiels lors d’entretiens individuels.

Le vendredi matin a été entièrement consacré à la présentation des aspects techniques, artistiques et financiers de la production cinématographique en relief. A l’instar de Pina Bausch (Neue Road Movies), Derrière les murs (Sombrero films) et Les ailes de Johnny May (K’ien Productions), les premières expériences de longs-métrages en relief réalisées grâce aux techniques actuelles ont été présentées. La présence des producteurs de ces films particulièrement impliqués dans leurs projets, du réalisateur de Pina Bausch, Wim Wenders, et du stéréographe Alain Derobe a permis une table ronde de haut niveau particulièrement remarquée lors des Rendez-vous.

L’après-midi a été l’occasion de faire le point sur les réglementations actuelles des crédits d’impôts nationaux et internationaux en rapport avec les possibilités existantes en matière de coproduction. Des échanges constructifs animés par des producteurs investis à l’international (Ciné@, Bavaria films) se sont déroulés entre les représentants de la FFA, du CNC, de Film France et du public.

Pour la première année, des panels orientés vers le film documentaire ont été organisés parallèlement aux conférences. Dans ce cadre, l’étude de cas de coproduction franco-allemande du film La Vie sauvage des animaux domestiques (Les Films d’ici/Look Films) ainsi que le panel autour du financement du film documentaire ont rencontré un franc succès auprès des participants présents.

Le dernier débat des rencontres s’articulait autour des nouveaux médias et des nouvelles opportunités de production et distribution y ayant attrait. Ce panel était organisé par l’ « Atelier Network », l’association des anciens étudiants de l’ « Atelier Ludwigsburg Paris », programme européen pour jeunes producteurs et distributeurs créé en 2001 dans la cadre de l’Académie franco-allemande du cinéma.

Parallèlement aux débats et panels organisés, tous les participants ont été conviés le jeudi soir à un dîner Gala sur invitation des villes de Heidelberg, Mannheim et de la région Rhin-Neckar au prestigieux château de Heidelberg. Le lendemain, un buffet de clôture en partenariat avec la Pop Akademie de Mannheim s’est tenu au sein de l’ancienne gare de marchandises de Heidelberg, suivi d’un concert et d’une soirée organisée par l’Atelier Network.

Auteur : Anne de La Hamelinaye

Dernière mise à jour : 20 décembre 2010 à 15:15 CET

Photos

Lié à cette actualité

Films liés (2)