En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]

Études / Bilans

17 mai 2010 à 12:36

Bilan 2009 du cinéma français à l'international

Les chiffres clés à l'international : 67,2 millions dʼentrées, 350 millions dʼeuros de recettes, 417 films en exploitation, 1328 sorties de films et 9 films ont dépassé le million dʼentrées en 2009.

67,2 millions d’entrées : une baisse de 19% mais un résultat au dessus de la moyenne de la décennie. L’année 2009 est le quatrième meilleur résultat de la décennie, mais en recul de 19% par rapport à 2008, année record. Le box-office des films français à l’étranger est de 350M€, une baisse de 16% par rapport à l’année précédente, endiguée grâce au succès de films français dans des territoires où le prix du billet reste élevé (Japon, Etats-Unis…). 417 films français sont sortis sur les écrans étrangers, contre 401 en 2008, année particulièrement active en sorties. Il n’y a jamais eu autant de films sortis qu’en 2009, mais ces derniers l'ont été en moyenne sur moins de territoires qu’en 2008 (1328 sorties en 2009 contre 1423 en 2008).

L’Amérique du Nord en tête, l’Asie en forte hausse, une baisse inquiétante des autres territoires. Grâce au record d’entrées de Taken aux États-Unis (21 millions d’entrées), l’Amérique du Nord devient pour la première fois la première région d’exportation pour le cinéma français, devant l’Europe Occidentale. L’Asie a connu une excellente année 2009 (+40,4%). La Chine a vu ainsi ses entrées bondir à plus de 320%, avec deux films millionnaires sur quatre sorties. Le Japon fait plus que tripler ses entrées de 2008, notamment grâce au très beau succès de Coco avant Chanel (629 000 entrées). L’Europe Occidentale voit une baisse de ses entrées généralisée à tous les territoires, allant, d’une baisse conséquente (-13,6% en Allemagne ou -30% en Belgique) à une chute drastique (-40,3% en Espagne, -61,3% en Italie, -67,3% au Royaume-Uni). La crise, le manque de films à fort potentiel et l’accès aux salles n’a donc pas épargné l’Europe en 2009. Pour les mêmes raisons, l’Amérique latine (- 49%), l’Océanie (-45%) et surtout la Russie (-70%) accuse également une baisse importante de ses entrées.

Neuf films millionnaires. Neuf films ont dépassé le million d’entrées à l’étranger en 2009. C’est moins qu’en 2008, où quinze films y étaient parvenus, et c’est légèrement en dessous de la moyenne de la décennie qui est de 10 films. En prenant en considération le cumul des entrées du top 20 des films majoritaires en 2009, onze films font davantage d’entrées à l’étranger qu’en France. Tous les genres sont représentés, du film d’auteur (Entre les murs, Il y a longtemps que je t'aime, L'Heure d'été), aux films plus accessibles (Coco avant Chanel ou Les Deux Mondes). On note égalment un véritable attrait pour les films d’animation (Igor, La Véritable Histoire du chat botté). Avec 31,7M d’entrées,Taken est le plus gros succès de la décennie. Il devient également le second plus gros succès pour un film français à l’étranger depuis qu’uniFrance collecte les données, derrière Le Cinquième Élément (35,7 millions d’entrées). La répartition des films selon leur langue met en exergue la montée en puissance des films en langue anglaise. En 2009, ces derniers représentent 58% des entrées totales des films français. Néanmoins les films majoritairement français représentent 90% des entrées, contre 49% il y a trois ans.

Auteur : Service des Etudes et Marchés

Dernière mise à jour : 14 avril 2016 à 12:36 CEST

Téléchargement

Lié à cette actualité

Films liés (9)

Zones géographiques (1)