Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]

Les brèves

02 mai 2010 à 14:54

Le court-métrage français, un format en « éruption » ?

Le 16 avril 2010 s’achevait officiellement la tournée du 7e panorama du cinéma français en Chine.

À l'occasion du Panorama du cinéma français en Chine, et pour la troisième année, nous avons eu la chance de sillonner ce pays avec 12 courts-métrages de fiction et d’animation regroupés sous la forme de 2 programmes, ceux-ci présentés au même titre que les 13 longs-métrages du panorama.
Cette dynamique de proposer du court-métrage en Chine sous la forme de programmes complets a été initiée en 2008 lors du 5e panorama. À l’époque, nous étions partis sur l’idée de quelques films avant les longs, comme les années précédentes, et d’un programme « test ». Le succès de cette séance a été immédiat. À Pékin, Wuhan, Chengdu et Shanghai, les spectateurs étaient au rendez-vous, curieux et demandeurs. Les salles étaient pleines, les débats étonnants, passionnants.
Le format court jusque-là un peu incongru a alors été clairement identifié. Car s’il y a peu ou pas de courts produits en Chine en dehors des écoles de cinéma, nos films ont d’emblée suscité l’enthousiasme. Ce format, nouveau pour le public chinois, plaisait, ce qui nous a également permis de réfléchir à des réseaux de diffusion qui seraient plus spécifiques, dans un marché où le long-métrage français peinait, lui, à trouver sa place.
L’an passé, nous avons renforcé l’expérience avec deux programmes, et deux personnes pour les accompagner. Cette année Canton s'est ajoutée à la liste des villes, nous avons ressenti davantage encore l’engouement d’un public toujours plus nombreux. Et c’est sans compter sur la présence des fidèles spectateurs revenus d’une année sur l’autre, et de leurs questionnements qui se plaisent à présent volontiers à aborder librement le fond.
Aujourd’hui, au sein d’uniFrance et de notre commission, en amont, pendant, et après le panorama, nous continuons à travailler sur cet axe sino-français. Il nous faut crédibiliser nos démarches, creuser toujours pour ouvrir des réseaux sur place, diffuser nos films, via les antennes TV, le DVD ou encore les réseaux non-commerciaux, la salle, un jour peut-être, au-delà du panorama. En Chine, on entend souvent dire que rien n’est impossible, les premiers résultats sont plus que concluants, alors autorisons nous à rêver un peu. Car si la route est encore longue, elle n’atteint pas le nombre des minutes !
Et aux spectateurs chinois de conclure : « Ces petits films sont pour nous des espaces de liberté. En un peu plus d’une heure, vous nous avez fait voyager et découvrir le monde, des univers, des réalisateurs, du cinéma. Merci à vous qui nous les apportez ».

Christine Gendre (Directrice Service Court-Métrage)
Martine Vidalenc  (Les Fées Productions, Vice Présidente de la Commission Courts-Métrages)

Auteur : Service Courts-Métrages

Dernière mise à jour : 13 mai 2010 à 14:54 CEST

Lié à cette actualité