Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]

Festivals, événements

08 février 2010 à 12:27

Festival international du film de Rotterdam : la sélection

Avec plus de 30 productions et coproductions françaises dans la sélection, le cinéma français a bénéficié d’une forte présence à la 39e édition du Festival international du film de Rotterdam - 2010.

Quelque uns des plus grands auteurs du monde cinématographique ont été représentés dans la section « Spectrum » : Bruno Dumont avec Hadewijch, Luc Moullet avec La Terre de la folie, François Ozon avec Le Refuge, Eugène Green avec La Religieuse portugaise, Tsai Ming-Liang avec Visage, Claire Denis avec White Material, Lucas Belvaux avec Rapt, ainsi que Jacques Audiard avec Un prophète.
La sélection française était completée par une forte participation de réalisateurs représentatifs de la diversité du cinéma français : Nuit bleue d’Ange Leccia cotoie Ordinary people de Vladimir Perisic et Chaque jour est une fête de Dima El-Horr.
La Vie au ranch de Sophie Letourneur était sélectionné pour le VPRO Tiger Award. Une récompense qui a été attribuée à la coproduction Agua Fria.

Enfin, la section “Signal” offrait un aperçu de l’histoire du cinéma français, avec le documentaire Les deux de la vague de Emmanuel Laurent, qui célèbre la Nouvelle Vague, et L'Enfer d'Henri-Georges Clouzot de Serge Bromberg et Ruxandra Medrea.

Notons que le Tiger award pour le meilleur court-métrage a été attribué à Atlantiques de Mati Diop.

Avec une première estimation de 450 000 entrées pour les films français, l’année 2009 se situe dans la moyenne haute de la décennie aux Pays-Bas, en recul toutefois de 38% par rapport à 2008, année record avec plus de 720 000 entrées.
En 2009, alors même que les entrées globales ont augmenté de 15% pour atteindre 27,2 millions d’entrées, la part de marché du cinéma français plafonne à 2%. Tous ces indicateurs le montrent : les Pays-Bas sont un des marchés les plus atypiques pour le cinéma français en Europe.

Les rendez-vous avec la presse et les distributeurs néerlandais menés à l’occasion du festival de Rotterdam puis lors d’un déplacement spécifique à Amsterdam nous permettront d’étudier les différentes piste de collaboration et définir ainsi une stratégie à moyen terme pour uniFrance aux Pays-Bas.

Auteur : Jean-Christophe Baubiat

Dernière mise à jour : 16 février 2010 à 12:27 CET

Lié à cette actualité

Films liés (15)

Manifestations Liées (1)

media

Festival international du film de Rotterdam - 2010

Type : Festival longs et courts métrages

Thème : Festival international

Zones géographiques (1)