Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]

Chiffres à l'international

15 janvier 2010 à 11:21

Les premiers résultats du cinéma français à l’international en 2009

Selon nos premières estimations, le résultat des chiffres du cinéma français à l’international devrait atteindre 66 millions d’entrées en 2009.

Cette année se situe dans la moyenne haute de la dernière décennie (62M d’entrées).
Néanmoins, les entrées perdent 22% par rapport à 2008 (qui détient, avec 84,2 millions d’entrées, le record absolu depuis qu’uniFrance recense les données économiques). Le manque de films à fort potentiel international a fait baisser les entrées globales de manière drastique.

90% des entrées sont réalisées par des productions majoritaires françaises (contre à peine 50% il y a quelques années)
Parmi les dix premiers films en langue française, sept obtiennent des résultats plus importants à l’étranger qu’en France ; et tous les genres sont représentés : le film d’auteur comme Coco avant Chanel, Entre les murs, Il y a longtemps que je t'aime ou L'Heure d'été, le film à plus gros budget comme Le Transporteur 3 ou Les Deux Mondes ou encore le film d’animation comme La Véritable Histoire du chat botté.

Avec 24 millions d’entrées, les Etats-Unis restent de loin le premier marché pour le cinéma français. Malgré tout, les véritables progressions proviennent d’Asie. Avec 2M d’entrées le Japon retrouve en 2009 un niveau  « habituel », après une très mauvaise année 2008. La Chine est également la grande gagnante de l’année : l’équipement des salles en numérique permet des combinaisons de salles plus importantes et profite pleinement à des films comme Les Femmes de l'ombre et Le Transporteur 3
Parmi les baisses on retiendra la Russie, que la crise économique n’a pas épargné, l’Italie qui a connu une absence de grosses sorties commerciales et le Brésil qui a enregistré moins de sorties que d’habitude.

Alors même que l’année 2009 a salué le cinéma français à l’étranger à travers les nombreux prix récoltés dans les festivals et diverses cérémonies, alors même que les films français ont été sélectionnés en grand nombre et plus que jamais dans les festivals internationaux, 2009 a donc été une année difficile pour le cinéma français à l’international, tant en salles qu’en ventes, affectant les sociétés d’exportation françaises.

Pourtant, entre 2000 et 2009, les entrées à l’étranger sur la décennie ont connu une augmentation de 75%.

L’évolution progressive des entrées se fait plus nette lorsque l’on divise la décennie en deux périodes. Sur la première période (2000 à 2004), la moyenne des entrées à l’étranger est de 53 millions d’entrées. Avec une moyenne de 71 millions d’entrées sur la seconde période (2005 à 2009), l’évolution est positive à + 34%, montrant une progression évidente des entrées du cinéma français à l’étranger en dix ans. À l’étranger, l’évolution du cinéma français est donc supérieure au marché en France, où l’évolution des entrées entre les deux périodes est de +15%

Si Taken, avec 31,3 millions d’entrées, approche le record absolu détenu depuis 12 ans par le 5e élement (35 millions d’entrées), Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain, avec 23M d’entrées, est non seulement le plus gros succès en langue française de la décennie, mais aussi celui depuis qu’uniFrance récolte les chiffres. Dans sa catégorie, il précède La Marche de l'empereur (20M d’entrées) et Astérix et Obélix, Mission Cléopâtre (10,2M).

Auteur : Service Communication

Dernière mise à jour : 14 avril 2016 à 11:21 CEST

Téléchargement

Lié à cette actualité

Films liés (12)

Zones géographiques (6)