Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]

Les brèves

18 octobre 2002 à 12:07

37,4 % pour le cinéma français à domicile

Depuis le début de l'année, les entrées dans les salles de cinéma françaises s'élèvent à 134,06 millions, soit 0,6% d'augmentation par rapport à 2001 sur la même période.

La progression est plus sensible si l'on étudie la période de septembre 2001 à septembre 2002: + 5,4 % par rapport aux 12 mois précédents.
La part de marché des films français est estimée à 37,4% depuis le début de l'année (soit 50 millions d'entrées), contre 43,6% en 2001 sur la même période. Même s'il est en baisse par rapport à 2001, ce chiffre demeure dans la tranche haute par rapport aux années précédentes.

La rentrée scolaire s'annonce d'ailleurs bien pour le cinéma français: pour le mois de septembre 2002, sa part de marché est évaluée à 48,8% contre 46,8% en septembre 2001.

On dénombre actuellement 7 films français dans le Top 20 des films 2002, qui illustrent une fois encore la diversité d'expression des auteurs français: Astérix et Obélix: mission Cléopâtre d'Alain Chabat et ses 14,5 millions d'entrées, mais aussi 8 femmes de François Ozon, Le Boulet d'Alain Berbérian et Frédéric Forestier, L' Auberge espagnole de Cédric Klapisch, Monsieur Batignole de Gérard Jugnot, Le Raid de Djamel Bensalah, et Amen. de Constantin Costa Gavras.

Sources: Centre national du cinéma (CNC), Le Film français.

Auteur : Service Communication

Dernière mise à jour : 01 octobre 2015 à 12:07 CEST