En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]

Les brèves

23 mai 2017 à 22:26

UniFrance à Cannes - 22 mai

Toujours sous le soleil, de belles rencontres au Pavillon UniFrance entre les équipes de films français et la presse internationale, mais aussi un débat sur la diffusion du cinéma francophone.

BPM et l'ombre de JLG à UniFrance

Après l'excellente réception la veille en compétition officielle, l'équipe du film 120 battements par minute s'est installée au pavillon UniFrance pour y rencontrer la presse internationale : Robin Campillo et ses comédiens Nahuel Perez Biscayart, Arnaud Valois et Adèle Haenel (photo). Le réalisateur a rencontré des journalistes dont l'émotion était encore vivace au lendemain de la projection : "J'en suis au troisième journaliste qui pleure en me posant des questions !", confessait-il, lui-même ému de cet accueil.
Au même moment, toujours au pavillon UniFrance Michel Hazanavicius, Louis Garrel, Bérénice Béjo et Stacy Martin parlaient du Redoutable, également avec la presse internationale qui a généralement goûté l'humour (ir)révérencieux du cinéaste à propos de la légende vivante qu'est devenue Jean-Luc Godard.  

Débat sur la diffusion des films francophones dans le monde

Ce panel, co-organisé le matin par UniFrance dans l'enceinte du Palais, en présence de 150 personnes et auquel participaient notamment Isabelle Giordano et Jean-Paul Salomé, était l'occasion de réfléchir à une harmonisation des pratiques et à une synergie commune entre pays francophones, pour une meilleure diffusion des oeuvres audiovisuelles : à l'issue de la table ronde, il a été proposé d'établir un indice conjoint de distribution commerciale international des films francophones à l'international, qui permette d'établir un bilan annuel des performances et de la visibilité de ces films. 

UniFrance, l'Institut Français et la Sodec se sont en outre engagés à collaborer étroitement pour la diffusion des films francophones dans le monde.

Côté marché

Le Marché du film s'affole autour de L'Amant double de François Ozon (qui sera présenté en compétition officielle en fin de festival), qui s'est déjà vendu sur 16 territoires, majoritairement en Europe mais aussi en Amérique latine et en Amérique du Nord. 

Auteur : Service Communication

Dernière mise à jour : 24 mai 2017 à 22:26 CEST

Lié à cette actualité

Films liés (3)

Personnes liées (12)

Sociétés liées (3)

media

Institut Français - France

Activités hors film :  Institution, Ambassade / Alliance française

media

Sodec

Activités :  Production Étrangère, Production Déléguée

Filmographie récente : Les Naufragés, Bobo Jacco

media

UniFrance

Activités :  Production Déléguée

Activités hors film :  Organisme culturel / professionnel

Filmographie récente : 4 X D