En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]

Les brèves

14 octobre 2014 à 16:18

2014 : une belle année pour le cinéma français au Liban

UniFrance est associé, pour son activité renforcée en 2014 au Liban, à la bonne santé du cinéma hexagonal à Beyrouth et dans le reste du pays.

2014 sera une très bonne année pour le cinéma français au Liban, peut-on d'ores et déjà annoncer, alors que le 14e Festival international du Film de Beyrouth, vient de s'achever, comprenant dans sa sélection pas moins de huit films françaiis, avec des invitées aussi prestigieuses que Juliette Binoche, Julie Gayet ou Pascale Ferran, et que débute actuellement la 6e Semaine Arte (12-19 octobre), avec la projection de 5 films dont L'Enlèvement de Michel Houellebecq, Bande de filles ou Still the Water.

Vingt-cinq films français devraient être sortis en salle au Liban d'ici la fin de l'année, avec déjà des succès retentissants, à l'instar de Lucy, de Luc Besson (78 000 entrées), Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu ?, de Philippe de Chauveron (40 000 entrées), ou la coproduction franco-libanaise Héritages, de Philippe Aractingi (20 000 entrées).

L'Institut Français au Liban (IFL) affirme que c'est une synergie d'efforts qui a permis d'aboutir à ces résultats : "L'implication des distributeurs libanais et des exploitants de salles, avec le soutien d'UniFrance, du CNC et de l'IFL, a permis d'offrir une véritable diversité de films français au public libanais". L'IFL ajoute qu'UniFrance a renforcé en 2014 son activité au Liban, et que c'est grâce à son soutien à la sortie des films que, pour la première fois depuis 2006, une délégation d'acteurs français a participé à l'avant-première d'un film (Frédérique Bel et Émilie Caen, pour Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu ?, en juin dernier, photo), favorisant certainement son succès.

Dans les salles libanaises actuellement, outre la Semaine Arte qui vient de commencer au Métropolis Empire Sofil de Beyrouth, le public libanais peut aller voir Elle l'adore, de Jeanne Herry, Sils Maria, d'Olivier Assayas ou Les Vacances du petit Nicolas, de Laurent Tirard, en attendant Saint Laurent, de Bertrand Bonello, et Astérix le domaine des dieux, de Louis Clichy.

Sources : iloubnan.info

Auteur : Grégory Alexandre

Dernière mise à jour : 15 octobre 2014 à 16:18 CEST

Lié à cette actualité

Films liés (11)

Personnes liées (13)

Sociétés liées (3)

media

CNC (Centre national du cinéma et de l’image animée)

Activités hors film :  Institution, Partenaire d'Unifrance

media

Institut Français - Liban

Activités hors film :  Organisme culturel / professionnel, Institution

media

UniFrance

Activités :  Production Déléguée

Activités hors film :  Organisme culturel / professionnel

Filmographie récente : 4 X D

Zones géographiques (1)