Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]

Études / Bilans

14 novembre 2013 à 15:49

Nouvelle-Zélande et Australie, un marché francophile

Troisième cinématographie en Australie et deuxième en Nouvelle Zélande, le cinéma français a connu une excellente année 2012 aux antipodes.

Australie

420 films sont sortis sur les écrans australiens en 2012, ce qui représente une progression très importante par rapport au 342 de l’année précédente. 171 sont en provenance des Etats-Unis, tandis que l’Australie en a sorti 28 et la France 34 (contre 23 en 2011), la France dépassant donc la cinématographie locale en terme d’offre. Seules les productions du Royaume-Uni la devancent avec 47 sorties.

Ces 34 films français à l’affiche sur les écrans australiens ont récolté 3,6 millions d’entrées pour près de 36 millions d’euros, et pour une part de marché de 4,2 %. L’évolution en entrées pour le cinéma français est donc de 147 % tandis que les recettes grimpent de 173 %. Avec cette part de marché, la France talonne donc la cinématographie locale (4,3 %).

Intouchables, sorti en fin d’année (une des dernières sorties mondiales) s’octroie la première place du classement des films en langue française avec 417 521 entrées, sa carrière ayant continué en 2012. Il est suivi de The Artist avec 353 277 entrées et Les Femmes du 6e étage (164 748 entrées).

S’agissant des films français en langue étrangère, Taken 2 réalise un score impressionnant avec 1,6 million d’entrées tandis que La Taupe rassemble plus de 530 000 spectateurs.

Nouvelle-Zelande

En 2012, 308 films sont sortis sur les écrans, dont 250 en provenance des Etats-Unis, 4 de Nouvelle Zélande et surtout 24 d’origine française, ce qui nous positionne comme la seconde offre sur le marché. La part de marché du cinéma américain atteint certes 93,5 %, mais la France obtient 5,5 %, alors que la cinématographie locale ne récolte que 0,6 %.

Cette part de marché à 5,5 % doit probablement constituer un record à ce jour, avec 794 835 entrées, contre 499 694 en 2011, qui était déjà une année record, avec une part de marché de 3% pour 25 films sortis, et sachant que les films majoritaires représentent près de 70% des résultats.

Parmi les productions de langue française, Intouchables tient le haut du pavé avec 94 440 entrées, suivi de The Artist (40 915 entrées) et Les Femmes du 6e étage avec 35 704 entrées. La Fille du puisatier et Comme un chef obtiennent plus de 25 000 entrées également.
Côté productions de langue étrangère on trouve Taken 2 avec près de 271 000 entrées ou encore La Taupe avec 133 000 entrées.
Madman est le plus actif des distributeurs de films français, avec la sortie de 6 films, et est suivi de Rialto Entertainment et StudioCanal / Hoyts, avec respectivement 4 et 3 films.

Les recettes totales du cinéma ont augmenté de 7 % en 2012, ce qui est exceptionnel compte tenu des conséquences du tremblement de terre de Christchurch (seconde ville du pays) qui l’a dévastée et a rasé un tiers des bâtiments du centre.

En photo : la grande salle du Roxy Cinema, très ancien cinéma Art Déco de Wellington, entièrement restauré et réouvert en avril 2011.

Auteur : Grégory Alexandre

Dernière mise à jour : 20 novembre 2013 à 15:49 CET

Lié à cette actualité

Films liés (7)

Sociétés liées (2)

Rialto Entertainment

Activités :  Distribution à l'étranger (long-métrage)

Filmographie récente : Antigang, Jimmy's Hall, Queen and Country, ...

StudioCanal / Hoyts

Activités :  Distribution à l'étranger (long-métrage)

Activités hors film :  Distributeur étranger (long métrage)

Filmographie récente : L'Étudiante et Monsieur Henri, Youth, En équilibre, ...

Zones géographiques (4)