Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]

Festivals, événements

14 novembre 2013 à 15:46

Belle présence française au 57e Festival de Londres

La 57e édition du Festival BFI du film de Londres a une nouvelle fois fait la part belle à la programmation française, avec 41 longs-métrages et 6 courts-métrages présentés.

41 films et co-productions françaises sur les 235 que comptait la sélection, c'est le nombre assez impressionnant de films qu'a aligné le cinéma français au 57e Festival de Londres (12 au 20 octobre), et qui a vu "Ida", de Pawel Pawlikowski (Pologne, Danemark), remporter le prix du Meilleur film.

Trois films tricolores se sont partagé les honneurs de la compétition : Abus de faiblesse, de Catherine Breillat, The Lunchbox, de Ritesh Batra (première co-production franco-indienne) et Tom à la ferme, co-production franco-canadienne signée Xavier Dolan. En gala étaient présentés L'Inconnu du lac et La Vie d'Adèle, et en compétition documentaire ont été montrés L'Image manquante et La Maison de la radio.

Le reste des films, de L'Escale à 2 Automnes 3 hivers, en passant par Le Grand Cahier et 11.6 ainsi qu'une trentaine d'autres, étaient présentés dans des sélections non compétitives.

Une délégation de 20 artistes, largement soutenue par Unifrance films s’est rendue outre-Manche pour présenter ses films, notamment Bruno Dumont et Juliette Binoche pour Camille Claudel 1915, Catherine Breillat et Isabelle Huppert pour Abus de faiblesse, Robin Campillo pour Eastern Boys, Alain Guiraudie, Patrick d'Assumçao, Pierre Deladonchamps et Christophe Paou pour L'Inconnu du lac, Cédric Klapisch pour Casse-tête chinois, Martin Provost pour Violette, Katell Quillévéré pour Suzanne, ou encore Rebecca Zlotowski, Tahar Rahim et Léa Seydoux pour Grand Central.

De nombreuses rencontres professionnelles ont confirmé la volonté des organisateurs de faire du festival un tremplin pour l'industrie du film. Lors du marché Meet the Buyers Event qui a eu lieu le 15 octobre au Café Royal Hotel London, les vingt vendeurs français présents à Londres ont eu l’opportunité de rencontrer 29 acheteurs britanniques de 20 sociétés de distributions différentes. Cette journée, très appréciée des vendeurs présents, se déroule sous forme d’un « speed dating » dont chaque session dure 15 minutes.
À l’issue du Meet the Buyers, UniFrance a invité les professionnels britanniques (acheteurs, producteurs, journalistes) et les vendeurs français à une réception au Century à laquelle plus de 100 professionnels ont participé.

Auteur : Grégory Alexandre

Dernière mise à jour : 20 novembre 2013 à 15:46 CET

Lié à cette actualité

Films liés (17)

Personnes liées (18)

Sociétés liées (1)

media

UniFrance

Activités :  Production Déléguée

Activités hors film :  Organisme culturel / professionnel

Filmographie récente : 4 X D

Zones géographiques (2)